Perspectives Niortaises

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - vélo

Fil des billets

samedi 23 août 2014

La Rochelle, Yélo ville marine

Le 21 juillet dernier, lors d'une parenthèse bleue comme je les aime j'ai profité d'une escale à La Rochelle afin de mener une mission en sous-marin pour le compte du blog le guidon que j'alimente régulièrement de publications sur le cheval de fer. 

J'ai sondé le dispositif de location de vélos de la Communauté d'Agglo, yélo.
Très éloigné de l'idée de ne pas polluer, j'ai opté pour le vélo pour relier facilement et rapidement la plage des Minimes avec un bon livre en poche histoire d'attendre la fin du service de ma dame. C'est donc surtout pour me simplifier les emplettes en hypercentre et pour n'avoir aucune difficulté à me garer au port que j'ai choisi le deux-roues.

J'avais trois à quatre heures à tuer avant de rejoindre la capitale des mutuelles, j'ai donc choisi la formule touristique la plus adaptée à mon besoin. A ne pas confondre avec les VLS : la formule touristique est sans abonnement ; les deux premières heures sont gratuites, l'heure supplémentaire coûte un euro et trente centimes, la caution se monte à 150 €.
Le formulaire de location se rempli en une minute au Chalet Yélo spécialement installé pour cela en face de l'Office du Tourisme. Hors saison, c'est d'ailleurs à l'Office que les vélos se louent.

Une petite minute d'attente, une autre pour les formalités et encore une pour choisir la taille de mon destrier jaune et hop, direction Les Minimes en faisant un crochet par l'hypercentre, soit une petite demi-heure juché sur la bécane. Temps suffisant pour en évaluer le confort et la sécurité.
Le vélo est bien entretenu, il possède de larges patins de frein et les roues ne sont pas voilées ce qui rend la conduite agréable et le freinage efficace. La selle est confortable, les pneus sont gonflés correctement, les pédales bien anti-dérapantes et le porte-bagage supporte jusqu'à 25 kg... Rien à redire.

J'ai regretté cependant l'absence de panier sur le guidon qui aurait été bienvenu pour mon nécessaire de bain. L'antivol, même s'il est peu encombrant et bien attaché lors des déplacements, occupe une partie du porte bagage et reste un peu fragile. C'est un simple câble souple avec clé.
Autre déception, les vélos sont mono-vitesses. Il n'y a donc pas de démarrage rapide possible pour franchir un carrefour encombré même si les rues à La Rochelle sont bien balisées. Pareil, même s'il n'y a pas de pentes en ville, il peut y avoir beaucoup de vent côtier. Un meilleur compromis entre confort et robustesse (prix/entretien, en fait) aurait permis d'ajouter quelques démultiplications très appréciées.

Quelques pages et quelques ploufs après, trajet en boucle oblige, j'ai retourné le vélo à son port d'attache en récupérant mon chèque de caution aussi rapidement que je l'avais donné. Service très accessible, simple et impeccable. Mission terminée. 

D'autres images disponible sur ce flux.

Bande son : Ultra Marine

samedi 28 juin 2014

Chorégraphies vélocipédiques parallèles à un siècle d'écart

Bientôt un an d'absence. Je publie, je commente ailleurs. Twitter, Instagram, Vine, Facebook, Google + et j'en passe. Je trouve encore le temps de m'engager, de lire et parfois de faire des découvertes comme ces deux dernières.
Des acrobaties en ville, dans le flot des déplacements urbains. 

 

Bande son : Popular

dimanche 1 septembre 2013

Fixie, cruiser, VAE. A fond la... gomme !

Ras le bol de croiser des tubes b'Twin, importés, assemblés ici, robustes, économiques certes mais tellement impersonnels même si la marque cherche à se démarquer tout en standardisant à outrance

J'ai créé depuis quelques mois un un blog vélo sous Tumblr afin de tester la plateforme de publication (pour mon job mais pas que) et pour partager mon plaisir du vélo.
Le blog vocivélo et le Manuel du Voyage à Vélo (auquel @BOHMS1 a contribué) m'ont donné envie d'essayer à mon tour. J'ai depuis découvert une biodiversité insoupçonnée des petites reines et notamment à Niort ! 
  • L'utilitaire gastro, 
  • celui pour le transport en commun 
  • mais aussi le néo-pseudo-rétro qui le vaut bien,
  • les trop décontractés pour être vrais, style californien, incompatibles avec tous les types de terrain.
  • Les füllanzer achèteront leur VAE (non, rien à voir avec la Validation des Acquis de l'Expérience).
  • Et enfin l'aficionado, irréductible puriste qui se déplace sans freins, sans vitesses et souvent sans éclairage (ouh !) : le fixie (du pignon "fixe" sur la roue arrière).
Je laisse volontairement de coté les VTT, courses et autres BMX à usage sportif (pas ma tasse de thé) même s'il en faut pour tous les goûts et à Niort comme ailleurs en vélo hype, de supermarché ou d'occase le principal est de chevaucher sa monture et se faire plaisir. 
Enjoy riding.
Bande son : Tour de France

samedi 17 novembre 2012

Invitation au voyage immobile... à vélo

 Rendez-vous lundi 19 Novembre 2012 à 20h
à l’amphithéâtre du lycée Saint-André à Niort
pour un magnifique voyage immobile !

Les  Amis Des Enfants du Monde vous invitent au voyage avec Damien :

No man Iceland
, 52 min de film pour pédaler 3 mois à travers l'Islande... En 2010, souvenez-vous, le volcan Eyjafallajökull noircissait les cieux européens et clouait les avions au sol.
Pourtant, Delphine et Damien, un jeune couple de voyageurs, ralliaient par voie maritime l'Islande pour y entreprendre une longue exploration à tandem, avec leur fille Lirio, âgée de 9 mois, dans la remorque.
Objectif : trouver la Reine des Elfes. Et en chemin, apprendre l'Islande, sortir les Islandais de leur réserve, essuyer tempêtes et giboulées, jouir de panoramas extraterrestres et d'expériences troublantes.


Soirée animée par Damien, avec projection du film, débat, questions-réponses, anecdotes...
Voici la bande annonce :

Bande son : Down the road

mardi 30 octobre 2012

Complément au concept

Dans mon précédent article, La Nouvelle République reprenait un de mes textes sur les difficultés de déplacement à vélo dans l'agglomération niortaise. Ce texte est complété par le témoignage d'un cycliste dérouté publié aujourd'hui dans le premier quotidien des niortais. 

Bande son : Eple

jeudi 25 octobre 2012

Le concept

Le concept du vélo en pointillé à Niort c'est ici. Le journaliste Théophrasque a repris un de mes propos (qui date pourtant... d'au moins 4 ans) dans la Nouvelle République. C'était dans le journal du 13 octobre 2012. Cf. PJ si le lien n'est plus actif.

Bande son : Rock'n Me

vendredi 25 novembre 2011

Accompagnement stellaire

Hier soir, vers 23h, peu après la conférence "Ados, parents : vers une connexion possible ?" proposée par la Ville de Niort et la Mutualité Française, je suis rentré à vélo sous les feux d'Orion. Je ne m'attendais pas à retrouver cette constellation. Elle aurait dû être dissimulée par le halo lumineux des lampadaires de la ville qui efface le ciel.

Le chasseur de la mythologie grecque m'a accompagné tout le long du trajet alors que j'écoute en boucle depuis plusieurs jours "See these bones" dont voici la pochette de l'album. 

Une belle rencontre. Je le lui ai dit.

Bande son : See these bones

lundi 22 mars 2010

C'est le Printemps !

Le Printemps n'est pas passé inaperçu ces derniers jours, températures en hausses, terrasses bondées et une profusion de manifestations en veux-tu, en voilà : 

En tant que niortais, j'essaierai de participer aux puces informatiques (comme l'an passé) et à la réflexion sur "les rites de passage et les nouvelles technologies" pour tenter de comprendre les (nouveaux) rapports enfants-TIC-parents (à ce sujet voir également l'article de la NR du 18 mars 2010).

Bande son : You can never hold back spring

mardi 19 janvier 2010

Flashback spatial

Nous venons de tirer le rideau sur 2009. Année importante pour ma famille et moi, année du changement et de l'adaptation à notre nouveau milieu de vie. Nous appréhendons aujourd'hui de bien meilleure façon notre environnement spatial. Les réalités géographiques des Deux-Sèvres et des régions environnantes ont pris corps dans nos esprits et nous permettent de dresser trois petits constats pour le site et la situation de Niort :

Le site :
  • La piétonnisation du centre de Niort, entrée en vigueur le 27 janvier 2009 après l'expérimentation des samedis piétons, s'est faite dans la douleur... pour les commerçants et surtout les accrocs de la voiture (ils sont nombreux à Niort). La mort du centre ville a été annoncée par les plus pessimistes mais c'était sans compter les vélorutionnaires qui par leur mobilisation ont démontré qu'il existait d'autres façons de se déplacer. La révolution des mentalités est en marche ! Si seulement il pouvait en être autant du Plan de circulation à vélo... Dommage que la Brèche ne soit pas (encore) à la hauteur de ces changements. Son statut de place Napoléon III plaide pour une efficace restauration (et pas une rénovation). Vivement 2012.
     
La situation :
  • Difficile de revenir à Niort en soirée par le train... Le Grand Pavois ou les Francos c'est en voiture si vous n'avez pas d'hébergement sur place ! Pas de trains spéciaux, même en plein cœur de la saison :( Le rail ? C'est toujours avant 20h si vous partez de La Rochelle.
    Le train toujours :  absence d'une dorsale ferroviaire Nord-Sud pour relier Melle à Thouars. La solution de rechange est proposée par le RDS mais gare aux temps de trajet et aux (prévisions de) chutes de neige qui stoppent toute les activités.
    Pour terminer sur une note ferroviaire plus optimiste, Paris est à 2h20 et Strasbourg à environ 5h de Niort et à des tarifs très attractifs malgré l'augmentation du 1er janvier 2010 et les récentes annonces de suppression de lignes. Bref pour faire des économies, pensez (si vous le pouvez) à réserver deux-trois mois à l'avance.
  • Enfin pour ceux qui ont une petite empreinte carbone, les aéroports de Poitiers, Tours, La Rochelle, Nantes, Limoges, Angoulême sont relativement accessibles pour courir le vaste monde quelques villes d'Europe, même si, là aussi, il y a des économies dans l'air.

Bande son : Train in Vain

dimanche 21 juin 2009

La vélorution niortaise en images

Affiche SNOB 20 juin 2009C'était hier, nous étions une quarantaine au départ du stade Espinassou à rejoindre la place de la Brèche et l'Hôtel de Ville aux côtés d'autres cyclistes venus des autres quartiers de la ville. Une petite démonstration de force (pas moins de 450 participants) qui rappelle que les vélos peuvent avoir toute leur place en ville dans la capitale du nombre de véhicules par foyer.
 
Occupation de la place de la Brèche rue Ricard En tandem Vélo avec assistance électrique

Les carillons, sonnettes et avertisseurs en tout genre n'ont pas eu besoin du SNOB pour se faire entendre, même si ce dernier fêtait ses 15 ans !

Cotons-tiges
les cotons-tiges du SNOB

Bande son : Bicycle Race

lundi 8 juin 2009

La vélorution en couleur

Vu la forte percée des écologistes aux élections européennes de ce dimanche, je me devais de surfer sur la vague rouge et verte ou plutôt rouler vert sans pour autant voir rouge parce que la fête du vélo est passée totalement inaperçue ces 6 et 7 juin... du moins dans la ville qui bouge.

Heureusement, une vélorution a été proposée et programmée le 20 juin 2009 dans toute la ville dont le centre sera bientôt réellement piéton (et pas uniquement les samedis).

Il n'est pas question de clin d'oeil en forme de contrepèterie dans mon message, une vélorution c'est très sérieux. Il s'agit d'occuper l'espace public, en toute sécurité bien sûr, et de revendiquer plus de place pour ce mode de transport "doux". Doux pour les oreilles, doux pour les bronches, doux pour l'environnement, doux comme la... Vélorution !

Flyer de la vélorution pour participer à la vélorution niortaise (en pdf).


Bande son : Vélo

lundi 30 juin 2008

On dirait le Sud

Ce dimanche, j'ai tenté une nouvelle aventure : me promener à bicyclette sur les bords de la Sèvre. Je m'attendais à retrouver un foule dense de promeneurs, de cyclistes, de badauds et de sportifs en empruntant la Coulée Verte de Niort à Magné. J'ai croisé finalement peu de monde. Ce n'est pas le canal de la Bruche... Et c'est autrement plus sinueux !
Les 18 kilomètres ont été très agréables et ne m'ont pas demandé beaucoup d'efforts malgré le petit vent. j'avais surtout l'impression d'être dans le Sud de la France entouré de bananiers, palmiers, pins et de soleil auxquels il faut ajouter ces tuiles arrondies typiques des régions méridionales.
Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre
Bande son : Le Sud

mardi 10 juin 2008

Fête du vélo : le Strasbourg à Niort.

Le Strasbourg à Strasbourg, place de la GareHeureux hasard ce week-end. Une fois de plus mes activité ont rejoint l'actualité :

  • Il y a quelques jours nous avions cuit notre pain sans savoir que c'était la Saint-Honoré,
  • J'avais commenté l'Empire de la Honte peu de temps avant le sommet de la FAO. L'ouvrage avait été acheté chez Marie fin février.
  • Et avant hier j'ai emporté mon vélo, Le Strasbourg, en train (j'avais réservé le billet il y a quelques mois) alors que c'était la fête du vélo, à Niort comme ailleurs.
L'inconscient fonctionne à plein et a du passer le grand braquet !
Bande son : A bicyclette