Perspectives Niortaises

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - société

Fil des billets

jeudi 13 mai 2010

Collusion d'information sur l'enseignement

Deux informations ont retenues mon attention ce matin sur l'éducation. L'une publiée sur Le Monde hier : La Cour des Comptes qui dénonce le système scolaire français.

l'école secondaire est encore gérée sur la base de décrets datant de 1950, quand on avait 5 % de bacheliers !

L'autre provient d'une interview filmée d'Edgar Morin (réalisée en février 2010), publiée sur l'EMF hier  :

auparavant l'enseignement était destiné à outiller les élèves à affronter les problèmes de leur vie à venir.

Et qu'aujourd'hui :

c'est tout au long de la vie qu'il faut préparer les jeunes et les adultes aux nouveaux problèmes posées par la société [et les TIC notamment]

Bande son : Avalon

jeudi 6 mai 2010

Evolution du marché des communications électroniques en France

TéléphoneIl y a quelques jours, l'ARCEP a rendu public les résultats définitifs de l'observatoire du marché des communications électroniques en France pour le 4ème trimestre 2009 : le rapport au format pdf. 
En voici une rapide synthèse : Bande son : La peste

mercredi 31 mars 2010

Fièvre numérique à Niort

Niort a connu une (petite) poussée de fièvre numérique samedi 26 et dimanche 27 mars 2010. Pour ceux qui suivent mes gazouillis sur Twitter depuis quelques jours ce n'est pas une surprise (cf. tweet du 22 mars). La Nouvelle République avait dressé le portrait de ces intéressants événements dans son édition du lundi. En voici les pdf :

Tout pour nous inoculer le virus addictis digitalis... D'autres symptômes sont à venir cette semaine.
Bande son : Je suis malade

lundi 22 février 2010

Le sacre de Twitter ?

"Aujourd’hui, Twitter est en passe de devenir le réseau social n°1 de la planète [...] détrônant ainsi le désormais célèbre Facebook"

Le jeudi 4 mars, à 20h35, l’émission Envoyé Spécial de France 2 consacrera un reportage à Twitter, intitulé « La Révolution Twitter ». Une manière de découvrir ce nouveau type de réseau social en pleine expansion et de mieux en saisir quelques utilisations possibles.
Reportage de Martin Mischi, Charles Baget et Franck Dhelens. 

Source : NetPublic.
Bande son : L'homme pressé

mercredi 26 août 2009

Elsass Blues

Ces derniers temps, lors de petits -et fort heureusement rares- moments de nostalgie, j'ai plaisir à écouter une chanson d'Alain Bashung découverte peu après son décès. Ce petit morceau de quelques 3 minutes me transporte et me ramène dans un endroit bien singulier.

  • Un endroit où le Concordat est la règle entre l'Etat et les quatre cultes reconnus depuis 1801 (mais toujours pas le culte musulman), un endroit où l'enseignement religieux est obligatoire, où les prêtres, pasteurs, rabbins… sont rémunérés par le Ministère de l'Intérieur .
  • Un endroit où les associations ne dépendent pas de la loi 1901 mais d'une loi 1908, leur conférant des droits et devoirs différents.
  • Un endroit où la sécurité sociale est excédentaire, où les soins sont remboursés à 90%, les médicaments à 80, où il n'y a pas de délai de carence lorsque un congé maladie intervient, où les mutuelles "santé" sont moins chères. 
  • Un endroit où l'allemand n'est pas considéré comme une langue étrangère. Dixit un arrêté ministériel de 2007 SVP (plus européen tu meurs) !
  • Un endroit où la faillite personnelle est admise depuis plus de 80 ans.
  • Un endroit où les communes avaient une compétence d'aide sociale (c'est toujours le cas à Strasbourg).
  • Un endroit où l'apprentissage est développé et reconnu. Où les petits connaissent les Jardins d'Enfants (Kindergarten).
  • Un endroit où les salariés ont deux jours de congés de plus par an : à la Saint-Etienne (le 26 décembre) et le vendredi (Saint) précédent Pâques.
  • Un endroit où l'application de la loi sur le travail du dimanche est exclue.

Mais qu'est ce que je fais en Deux-Sèvres ? Réponse dans un prochain billet ce billet...

Bande son : Elsass Blues

mercredi 5 août 2009

Les saisons de la solitude

Les saisons de la solitude

Through Black Spruce (titre original)
Joseph Boyden, traduction de Michel Lederer (Albin Michel)

Will habite à Moosonee, dans un coin paumé du Canada, à l'image du vieil homme. Dans le coma, allongé sur son lit d'hôpital son esprit Anishinabe s'en est allé pour nous emporter dans ses souvenirs du Grand Nord. Ses pensées croisent celle de sa nièce Annie qui le veille régulièrement. 

Au cours de ses visites elle lui confie ses secrets et notamment ses découvertes de la culture des blancs parqués dans les grandes métropoles septentrionales du continent américain. Elle espère sortir son oncle de sa léthargie en lui contant ses aventures à la recherche de sa soeur Susanne, disparue bien avant l'entrée de Will à l'hôpital.

Annie et Will entremêlent leur récit à la manière dont leur tribu embrasse la société urbaine, pour le meilleur et pour le pire. Le lecteur est tantôt plongé dans les immenses forêts au plus près de la vie sauvage, tantôt dans la jungle urbaine des cités les plus hypes de la planète. Deux mondes, deux pensées qui s'entrechoquent et s'interpénètrent. L'auteur évoque avec délicatesse l'intrusion de la modernité et ses effets déstructurants sur le long terme. Mais ce roman contemporain est avant tout un hymne à l'amour et à la vie sous toute ses formes. Les difficultés et les vicissitudes côtoient les plaisirs simples qui nous poussent chaque jour à poursuivre la route.
Un roman saisissant et émouvant. J'ai adoré !  

Bande son : The Rifle

mardi 21 juillet 2009

Le Club des Incorrigibles Optimistes

Jean Michel Guenassia (Albin Michel)

Paris, 1959, Michel Marini vient de fêter ses douze ans. Les familles paternelles et maternelles sont réunies sous le même toit. Evénement rarissime quand on sait que tout oppose les Marini et les Delaunay.

Les origines bien sûr mais aussi les catégories sociales, les idées politiques et culturelles. Le petit Michel est scolarisé à Henri IV. Il n'est pas autorisé à accompagner son père à la fête de l'Huma, il pourrait mal tourner comme son frère Franck, communiste convaincu et pour une Algérie indépendante. 

En lecteur boulimique Michel peut heureusement s'extraire du carcan familial. Dans ses évasions, il est également aidé par le rock'n roll, la photographie qu'il pratique régulièrement et le babyfoot dont il est passé maître en fréquentant le Balto à Denfert après les cours ou parfois même pendant. C'est dans l'arrière salle de cette brasserie qu'il fera la connaissance de Sartre, Kessel et de nombreux réfugiés politiques hongrois, polonais, allemands ou soviétiques aux destins rocambolesques et souvent tragiques. Ces tranches de vies apportent un éclairage différent de l'Histoire, de la guerre froide ou des événements d'Algérie. Pour Michel, c'est l'odyssée de l'apprentissage de la vie entouré de ses copains de leurs idéaux et de leurs désillusions. 

Une fresque des années 60, haletante et superbement écrite. Un roman à découvrir dès sa sortie (le 19 août).

Bande son : Walking on the Moon !

samedi 18 juillet 2009

Une odyssée américaine

Une odyssée américaine
J'ai bien aimé le dernier ouvrage de Jim Harrison, Une odyssée américaine. Voici ce que j'en ai pensé sur notre bon vieux blog.
Bande son : America.

mercredi 15 juillet 2009

Grippe party !

Après une période relativement longue d'abstention de publication, me revoilà avec un article sur un sujet qui m'a interpellé aujourd'hui. 

De quoi s'agit-il ? D'un phénomène qui se répand dans les pays anglo-saxons : les flu-parties (les soirées grippes). Le Monde en a fait sa Une reléguant les festivités du 14 juillet au second plan. 

Le principe de ces soirées est assez simple et se rapproche du dîner de cons, en plus sympa. Lors d'une soirée plusieurs personnes se retrouvent en présence d'un ou plusieurs porteurs du virus de la grippe A et s'exposent ainsi volontairement (assez près SVP) afin de contracter la maladie et fabriquer les défenses immunitaires adéquates. L'idée est donc de se protéger et de se préparer tant que la souche du virus n'est pas très virulente pour éviter la forme la plus active du virus promise pour l'automne et l'hiver dans notre hémisphère. 

Attention tout de même ce genre de fêtes est à éviter si vous êtes de constitution fragile ! Les médecins déconseillent ces pratiques qui pourraient faire plus de mal (aux labos pharmaceutiques ?) que de bien. Les avantages de l'exposition sont pourtant réels :

"Ceux qui auront attrapé tôt la grippe A auront plusieurs avantages : ils seront en quelque sorte vaccinés avant les autres.
Qui plus est, s'ils font une grippe avec des complications [..], peut-être vaut-il mieux que cela se produise au moment où les hôpitaux ne sont pas engorgés."

(Le directeur de l'Ecole des hautes études en santé publique,
également épidémiologiste)

 

L'article nous apprend également que trois pays ont informé l'OMS de l'apparition de cas de virus de la grippe A résistants à l'antiviral Tamiflu...
De notre côté, nous renforcerons nos organismes avec des granules homéopathiques Influenzinum 9CH comme chaque automne.
Bande son : Medicine

mercredi 27 mai 2009

Julien Coupat libéré ?

Enfin ! Il semblerait que le présumé terroriste, révolutionnaire, arnacho autonome, grand méchant de la galaxie du cosmos soit en passe d'être libéré sous contrôle judiciaire strict. Cela vient tout juste d'être annoncé par Europe 1. Extrait :

Thierry Fragnoli, qui est chargé de l’enquête sur les sabotages de lignes SNCF en novembre 2008, va donc prendre jeudi l'ordonnance directe de remise en liberté, comme il en a le pouvoir. Quatre demandes avaient jusqu'ici été rejetées par les juges des libertés et, en appel, par la chambre de l'instruction de Paris.

Voilà un peu moins de 194 jours que j'attendais ce moment.
A lire également : l'entretien exclusif publié par le journal Le Monde dans son édition daté du 25 mai 2009.

Bande son : Sacco & Vanzetti

mardi 5 mai 2009

Lecture et terrorisme

Parait qu'une bande de jeunes à Tarnac seraient des terroristes ! Pour vous faire votre opinion je vous suggère ce précédent article de votre serviteur, ce commentaire (de votre serviteur) sur un ouvrage qui fait parler de lui en ce moment, notamment à la radio (pas de votre serviteur, l'autopromotion çà va un temps) ce soir.
Bande son : Société tu m'auras pas

samedi 2 mai 2009

Le 1er mai à Niort en images

Suite à ce que j'avais évoqué dans ce précédent billet, j'ai participé au défilé du 1er mai avec ma compagne. Retour en quelques images :

DSCF8409.JPG DSCF8411.JPG DSCF8414.JPG DSCF8417.JPG
Sur la place de la  Brèche Ségolène Royal,
rue Ernest  Pérochon
Quai de la Préfecture

Bande son : Les mains d'or

jeudi 30 avril 2009

La nouvelle grippe

Exit la grippe aviaire, depuis quelques jours heures voici la nouvelle grippe qu'il ne faut pas appeler mexicaine ou porcine pour éviter toute stigmatisation aux conséquences économiques indéterminées.
Pourquoi cette tempête médiatique ? Il parait que la souche est moins virulente que la grippe espagnole de 1918 et que l'été bloque la progression du virus.
Une carte interactive (et mise à jour) des cas possibles, avérés ou réfutés est disponible sur Google Maps.

Sale temps pour l'industrie du tourisme et beau fixe pour les laboratoires !
Bande son : La chanson du pharmacien
[Ajout du 2 mai 2009 : il convient désormais de nommer cette grippe la grippe A.
A quand la prochaine dénomination ?]

jeudi 9 avril 2009

Echec et Net

En cherchant cet après-midi pour des besoins professionnels le site internet gouvernemental qui recense les débats publics locaux et nationaux, je suis arrivé sur cet article qui cite un rapport de l'eurodéputé Stavros Lambrinidis qui résonne fort aujourd'hui puisque le projet de loi instituant l'HADOPI a été rejetée par les députés à l'Assemblée Nationale.

whereas e-illiteracy will be the new illiteracy of the 21st Century ; whereas ensuring that all citizens have access to the Internet is therefore equivalent to ensuring that all citizens have access to schooling, and whereas such access should not be punitively denied by governments or private companies.
(L'e-illettrisme sera l'illettrisme du XXIème siècle
, l'accès à l'internet, comme l'accès à l'éducation, ne devrait jamais être bloqué par des gouvernements ou des compagnies privées)

Le rapport de Stavros Lambrinidis a été adopté le 19 février 2009 par la commission LIBE du Parlement Européen. Voir également ce communiqué de presse du PE.

jeudi 4 décembre 2008

Dérive non contrôlée

L'actualité scolaire et policière est chargée ces derniers temps... De toutes parts, je reçois des informations sur des descentes de force de l'ordre dans les écoles, collèges et lycées. Ces actions ne se font malheureusement pas dans la douceur d'après le témoignages de profs, d'élèves et d'associations. C'est à croire qu'il y a eu des directives pour "n'oublier personne".

  • Grenoble : arrestation d'écoliers ou plus exactement renvois d'écoliers Kosovar pendant leurs cours, sous les yeux de leurs camarades.
  • Auch : une descente de gendarmes émeut à l'école des Métiers pour chercher des drogues.
  • Marciac : opération antidrogue au collège de Marciac.
    Le témoignage de Zoé, 13 ans, mis en ligne par son père le 25 novembre sur le site Internet du Petit Journal de Nogaro, décrit une opération menée auprès des classes de 4è et de 3è par une équipe de gendarmes accompagnés d'un chien.
En complément, cet article d'un étudiant pictavien avec un lien audio.
Bande son : Hexagone

lundi 1 décembre 2008

Mais que fait la police ?

Voilà quelques jours que je m'interroge sur l'arrestation des ultra-gauches marginaux de Tarnac. Les moyens déployés pour leur arrestation, leur détention préventive et les accusations de terrorisme me paraissaient disproportionnées au regard des (maigres) soupçons des forces de l'ordre. Et quand bien même ces gens étaient coupables, pourrait-on les qualifier de terroristes ? De saboteurs, tout au plus.
Sur le sujet, voir cet article du 25 novembre du Monde et cet autre du 29.

Aujourd'hui, nouveau dérapage ? nouvelle affaire avec l'arrestation de l'ex-PDG de Libération, Vittorio de Filippis, violenté, humilié (deux fouilles au corps tout de même !) dans le cadre d'une banale plainte en diffamation .
Plusieurs magistrats parisiens, sans vouloir être cités, ont dit à Reuters qu'ils pensaient que la procédure était inadaptée, les affaires de diffamation opposant simplement deux parties.

Pourquoi tant de haine ?

[Ajout du 3 décembre 2008 : Un peu d'investigation sur le sabotage des TGV et cet article de la Tribune de Genève pour prendre un peu de recul par rapport ce qui se passe chez nous.]
Bande son : Le métèque

page 2 de 2 -