Perspectives Niortaises

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - restaurant

Fil des billets

samedi 8 juin 2013

Le retour des bios jours

En convalescence depuis quelques jours, j'ai l'occasion de (re)prendre du temps pour lire et pour écrire ! D'oux ce petit billet sur les bios jours retrouvés. En effet, depuis ce début juin, le soleil et la chaleur sont enfin venus nous tenir compagnie dans les rues niortaises ; place de la Brèche et rue Brisson.

C'est dans cette dernière artère que le magazine Vivre à Niort de juin 2013 (page 12) nous apprend qu'une nouvelle épicerie bio ouvrira fin du mois de la Saint-Jean. Ce qui me fait doublement plaisir. Enfin à nouveau un commerçant bio en centre ville ! Pour mémoire il y en avait trois en 2010. Et plus un seul en 2012 :(
Ensuite, l'épicerie sera gérée par Fabrice, qui ne n'est pas inconnu ; il tient, depuis quelques temps déjà, une épicerie bio à Melle avec brio.

Logo Agriculture Biologique

La nouvelle épicerie niortaise ouvrira 7 jours sur 7 et assurera également des livraisons dans un rayon de... soleil ;)

Bande son : Sun

vendredi 12 février 2010

Rue du Bio à Niort

Il existe à Niort une rue Bio, où trois enseignes revendiquent la vente de produits issus de l'agriculture biologique. En voici la preuve en image :

Boucherie bio Epicerie bio Restauration rapide bio

Il y manque encore un bar Bio, à vins, à thé, à jus de fruits (déjà proposé par le restaurant "Au fil des saisons") ou simplement à eaux pour combler mes appétits liquides.

Bande son : Mes parents sont bio (Pascal Parisot, album Les pieds dans le plat)

jeudi 11 février 2010

Le Café du Boulevard

Ce café de Melle, connu et reconnu pour la profusion et la qualité de ses manifestations, a eu les honneurs des Carnets de Campagne de Phlippe Bertrand aujourd'hui à midi trente sur France Inter.


Cette émission clôture la série de la semaine consacrée aux Deux-Sèvres. J'en avais chroniqué la première.
Emissions baladodiffusées (podcasts) sur demande.
Bande son : Le café

lundi 11 janvier 2010

Gastronomie en Deux-Sèvres

Au carrefour de La Rochelle et ses Francofolies, son Grand Pavois ;
de la Vendée et son Puy du Fou, son Vendée Globe ; de la Vienne et son Futuroscope ; de la Charente et son Cognac, son festival d'Angoulême se trouve un endroit discret où il fait bon se restaurer.

Pour en avoir le coeur Net, foncez déguster une des meilleures Escapades de Jean-Luc Petitrenaud à Niort et ses environs.

Après un passage remarqué au 10è Carrefour des Métiers de Bouche vous découvrirez les Halles et son magnifique marché... Voir le documentaire en ligne (soyez patient, la vidéo nécessite une bonne connexion à l'internet). Rien de tel pour aiguiser votre appétit.

Et si -comme moi- le virtuel ne suffit pas à apaiser vos sens, quittez Niort et rendez-vous, tôt ou tard, au Chapeau Rouge à Saint-Loup-Lamairé !

Magnifique glycine à St Loup
Terrasse du Chapeau Rouge Jardin du Chapeau Rouge
Billet inspiré par Jean Louis Gay
Bande son : Sur une nappe de restaurant

lundi 10 août 2009

Baisse de la TVA dans la restauration

Vous ne avez pas où manger ? Moi si. Suivez le guide grâce à cette excellente initiative du CDT 17. Dommage que les concepteurs de ce site ne soient pas allés au bout de la logique en proposant une carte interactive. 

A propos, si vous avez une liste pour les Deux-Sèvres je suis preneur.

Bande son : Les vacances au bord de la mer

lundi 13 avril 2009

Changement d'ambiance

Ce lundi de Pâques, nous avons profité des rayons de soleil pour fouler la plage de Vert-Bois de l'île d'Oléron. Pour ne pas finir dans les bouchons en fin d'après midi (un grand classique), nous avons opté pour un diner à Saint-Pierre dans un restaurant près de la place du marché et d'une boutique de poésie !

L'aile ou la cuisse que le enfants ont vu pour la première fois dimanche soir, nous a donné des idées Ducheminesque pour ce billet, co-rédigé avec Cécile !


Le Changement d'Ambiance propose une carte simple et délicieuse, à l'image du restaurant tenu par un savoyard. De la bonne cuisine, un accueil chaleureux, une ambiance originale et sans prétention. Les plats sont servis sur des 33 tours que Pierre a découvert pour l'occasion ; la souplesse du vinyl, sa couleur noire et sa double face. Inévitablement, du chocolat a parsemé les sillons d'un Polydor, de Rod Stewart et des Gypsy Kings.

Nous avons prévu d'y retourner avant le rush des vacanciers pour vous en rapporter des photos (et surtout nous faire plaisir)...
Bande son : Wind of Change

vendredi 27 juin 2008

Apéros volubiles

Affiche Apéros volubilesEn cherchant à diner ce soir, j'ai quelque peu flâné à vélo à la recherche d'un restaurant d'un bon rapport qualité-prix. Il m'a donc fallu éviter la sempiternelle place de la Brèche et ses brasseries, certes bon marchées mais souvent encombrées.

J'ai poursuivi ma route sur la rive droite de la Sèvre, non loin de la maison des parents de Colette (ma propriétaire).. et je suis "tombé" sur une rue barré à la circulation, joyeuse et animée, toutes terrasses dehors... La rue Baugier avait des airs de fêtes.

C'était, en fait, la soirée apéro volubile, proposée par la municipalité et la compagnie Volubilis. Une sorte de CREP local en plus institutionnalisé et plus artistique.

J'ai manqué la performance et l'apéro mais pas l'ambiance. Je me suis rattrapé en me posant à l'Esterel pour y savourer quelques noix de Saint-Jacques poêlées, accompagnées de foie gras aux figues confites et d'un Haut Médoc. Un véritable délice. J'y retournerai avec Nat !