Perspectives Niortaises

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - politique

Fil des billets

mardi 8 mai 2012

Election Présidentielle de 2012 : suite et fin

Et voilà le 2ème tour vient de s'achever et la toile s'est à nouveau déchaînée pour contourner la loi interdisant la publication de prévisions et autre sondages avant  20 heures. Cette fois j'ai utilisé Storify pour regrouper les meilleurs moments et les tweets les plus remarquables. N'hésitez pas à compléter le fil avec vos commentaires et tweets bien sentis qui seraient passés à la trappe.

Et pour les niortais le twittonaute @e_niort a créé Jour de Présidentielle à Niort aussi sur Storify avec photos et vidéos en plus.

Bande son : Voilà, c'est fini

mercredi 25 avril 2012

Election Présidentielle de 2012 : entre résistance et déception

Dimanche 22 avril, en bon citoyen (qui continue à se plaindre de la non prise en compte du vote blanc dans les résultats), je suis allé voter pour l'un(e) des 10 candidats à la Présidence de la République. J'ai participé le soir même au dépouillement des bulletins de vote comme je l'avais fait par le passé dans d'autres lieux. J'aime ces instants de fébrilité où chacun cherche son candidat et tremble à chaque ouverture d'enveloppe ; contrôle, double contrôle, enveloppe de centaines, PV de résultats... La tension est nettement palpable dans ces moments là.

Ajoutez-y quelques photographes, des journalistes, des élus, de (très) rares membres de la préfecture, des représentants des partis et de simples citoyens et vous obtenez une ambiance très particulière de début de soirée. 

Le 6 mai sera encore meilleur puisqu'il entérinera définitivement un des deux duellistes à la plus haute fonction de l'Etat. Et il sera à nouveau intéressant de suivre le mot clé (ou hashtag) #radiolondres sur Twitter. Ce dimanche, les utilisateurs de ce service (twittos, twittonautes) ont eu droit à un festival de codes, de poésie pour contourner la loi interdisant la publication de résultats avant 20 heures. Dès 16h-16h30 les médias hors hexagone publiaient les premiers résultats vite détournés par les internautes.

 

Un (tout petit) aperçu de ce foisonnement sur le site de la Tribune ou directement sur Twitter (en temps réel et avec l'historique) avec le hashtag #radiolondres.

 

Enfin dernier enseignement de ce 22 avril, les sondeurs ont sous-estimé le score du Front National, c'était déjà le cas en 2002. La plupart des observateurs et autres commentateurs politiques ont fait remarquer que ce sont ceux qui souffrent qui ont voté l'extrême droite. Je ne le pense pas. 
Il y a deux données qui me paraissent trop souvent oubliées : 

  • les votants de Marine Le Pen n'affichent pas toujours publiquement leurs choix et notamment lorsqu'ils sont interrogés par les sondeurs. Par honte, par peur d'être mal jugés, par identification aux partis néo-nazis... les raisons sont multiples.
  • ce sont aussi des personnes qui ont peur de perdre leurs acquis, leurs modes de vie, leurs valeurs au contact des étrangers. Ainsi dans les villages alsaciens prospères Marine Le Pen arrive très souvent en deuxième position juste après Nicolas Sarkozy. Et les candidats de la gauche sont très loin derrière, y compris François Hollande. Un exemple, le canton de Ribauvillé, LE territoire du vignoble. Pas convaincu ? Allez hop, à La Petite Pierre. N'hésitez pas à en cherchez d'autres !

vendredi 11 novembre 2011

11 novembre 2011

Ajourd'hui 11.11.11, c'est la commémoration de la fin de la Grande Guerre. Le Président de la République propose d'élargir la cérémonie "à la mémoire de tous les soldats morts pour la France".

En période de sauvetage de la zone euro, la transformation du 11 Novembre est un geste [politique] envers les Allemands, qui n'ont jamais accepté cette date, symbole d'une défaite qui, pour eux, est un peu le point de départ du désastre nazi.
Source : Le Monde

Aliieurs, le 11 novembre, plus à l'Est, c'est aussi :

  • le début des grands carnavals rhénans à 11h11 qui finiront le 22.02.12,
  • la commémoration de la création de la République de Mayence, première démocratie sur le sol allemand. Le 11 symbolisant la devise de la France républicaine : ELF (onze en allemand) donnant les initiales de Égalité, Liberté, Fraternité,
  • et surtout la fête de la Saint-Martin (celui qui a partagé une partie de son manteau avec un déshérité transi de froid et dont la cape est à l'origine du mot chapelle)

    Le défilé de la Saint-Martin est un événement majeur où les qualités de bricoleurs des enfants pourront se manifester dans la confection de lanternes et lampions de toutes les formes et couleurs en chantant “Laterne, Laterne, Sonne, Mond und Sterne. Brenne auf, mein Licht, brenne auf, mein Licht, aber nur meine liebe Laterne nicht!”
    Et en France ?
    Malgré son histoire liée aux villes de Poitiers et de Tours, Saint-Martin n’est pas fêté, excepté en Alsace [...]
    Source : La connexion française

Enfin pour d'autres c'est un jour très particulier (fertilité, fin du monde, symboles...) : tour d'horizon

Bande son : Laterne, Laterne

lundi 8 novembre 2010

Les Electro-Hypersensibles

Sont-ils si hyper que celà ? Les années passent, les problèmes restent. Les solutions sont connues mais pas assez rentables... pour le moment. Les électrohypersensibles sont ces personnes qui souffrent lorsqu'elles sont exposées à des champs ou des ondes électromagnétiques.

L'électrohypersensibilité est toujours méconnue et notamment par les professionnels de la santé (en France... pas en Suède) c'est pourquoi je vous recommande l'écoute de l'émission Nous autres de Zoé Varier diffusée le vendredi soir sur France Inter de 20 à 21h. Les 5 et 12 novembre sont consacrés aux sensibles. Voici le lien pour baladodiffuser (podcaster) l'émission.

Le sujet du 29 octobre intitulé Résister était également très intéressant... et émouvant. L'animatrice y interviewait des anciens résistants qui refusent le «diplôme d'honneur aux combattants de la deuxième guerre» que le ministère de la défense veut leur remettre.

MM. René Heitz, Charles Paperon & Pierre Moriau ont été des résistants de la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui ce sont de vieux messieurs de plus de 80 ans et ils n'ont rien perdu de leur indignation et de leur conviction. C'est en toute conscience, qu'ils ont décidé de ne pas accepter cet hommage d'un gouvernement qui chaque jour démantèle un par un les acquis de la résistance. Fidèles à ce qu'ils ont été, à ce qu'ils sont, à ce qu'ils ont combattu et défendu, Réné, Charles et Pierre sont des résistants d'hier, des résistants d'aujourd'hui.

Bande son : Everybody wants to rule the world

dimanche 5 septembre 2010

Lectures étrangères

A lire sur cyberpresse.ca (également sur le quotiden suisse Le Temps)

[...] En décidant le démantèlement de camps illégaux de Roms et en envisageant de déchoir de leur nationalité certains criminels d'origine étrangère, Nicolas Sarkozy a suscité l'indignation de la société civile et de l'opposition, et l'inquiétude de l'ONU, de la Commission européenne, du Vatican.

En Europe, des manifestations ont rassemblé plusieurs centaines de personnes devant quelques représentations de la France.

La plus grosse mobilisation (plusieurs centaines de manifestants) a eu lieu à Rome. Sur les banderoles à Bruxelles, on pouvait lire: «Roma, immigrants, who's next ?» (les Roms, les immigrés, qui d'autres?). A Barcelone: «Basta deportaciones» (Ca suffit les déportations). A Londres: «Assez, c'est assez».

Lire également l'article du quotidien belge "Le Soir"

Bande son : Beautiful Stranger

samedi 4 septembre 2010

Mobilisation plus importante que prévue à Niort

Ce 4 septembre, partout en France, on commémorait le 140è anniversaire de la naissance de la IIIè République.

L'occasion de manifester à Niort et ailleurs pour défendre la liberté, l'égalité et la fraternité. L'occasion de dire non à la montée de la xénophobie, de dire non aux accusations proférées par le gouvernement qui monte les citoyens les uns contre les autres, français ou pas. L'occasion enfin de retrouver des connaissances, des collègues, des amis et des inconnus qui partagent une autre façon de penser la société.

Le cortège niortais vers 11h. Face aux halles à 11h30

Bande son : Hexagone

vendredi 3 septembre 2010

C'est la rentrée !

Et pour bien redémarrer le blog je relaie une information qui a peu été annoncée (ou que j'ai peu entendue), une manifestation ce 4 septembre 2010 afin de dénoncer la politique française actuelle de l'immigration et de la stigmatisation de populations. Je vous invite à signer l'appel citoyen en ligne.
En Deux-Sèvres, trente organisations départementales appellent à un grand rassemblement :

le samedi 4 septembre à 10h30 Place de la Brèche à Niort

Je ne manifesterai pas le 7 pour les retraites même si la réforme en cours ne me parait pas suffisamment réfléchie et aboutie. L'important est ailleurs me semble-t-il et je suis pessimiste quant à notre avenir. Nous poursuivons, consciemment ou non, le modèle de générations antérieures qui n'est plus adapté ou qui ne parvient pas à s'adapter aux évolutions contemporaines. Les écarts se creusent encore, entre le peuple et ses représentants, entre les pauvres et les riches et surtout entre le Nord et le Sud, entre l'Est et l'Ouest.
Les uns exploitent les autres et le problème, pourtant connu, semble insoluble...

Assez de "reconduire à la frontière" (trop gentil l'accompagnement !) une majorité de gens venus chercher un meilleur ici.

Bande son : Où veux-tu que j'aille ?

samedi 12 juin 2010

Pourquoi je ne veux pas retourner en Alsace !

Ce matin tôt, deux bonnes âmes m'ont recueilli après une belle soirée passée dans le marais (merci au passage à Stéphane et à son équipe préparatrice). L'occasion pour moi d'expliquer comment j'avais pu changer d'univers.

Voici quelques pistes. Outre les avantages à vivre en Alsace, énoncés dans un précédent billet, il y a tout de même quelques bonnes raisons de quitter ce "jardin magnifique".

  • Le climat est de type continental, glacial en hiver, écrasant en été. Les amplitudes thermiques (quotidiennes ou annuelles) sont importantes.
  • La mer est loin et les rares plans d'eau ne suffisent pas (d'ailleurs les alsaciens se baignent chez leurs voisins à Kehl ou à Caracalla (un must have seen).
Entrée des thermes de Baden-Baden Aperçu (d'une partie) des thermes de Baden-Baden A 35
Bande son : Big Jet Plane

samedi 13 février 2010

En route pour l'internet social

L'accès à l'internet est devenu aujourd'hui presque aussi indispensable que l'eau, le téléphone ou l'électricité ; pour suivre et gérer le quotidien (banques en ligne, démarches administratives), pour rester en contact avec ses proches, pour décrocher un emploi ou trouver une information rapidement... sans compter toutes les fonctions "gadgets" qui facilitent la vie de tous les jours (géolocalisation, del.icio.us, comparateur de prix, covoiturage...).

Le gouvernement a ainsi demandé aux fournisseurs d'accès de proposer une offre sociale d'accès au haut débit 1, 2 aux environs de 20 € par mois, soit peu de temps après qu'Alice et Numéricâble aient commercialisé leurs offres. 

Orange s'est également introduit dans le jeu ces derniers jours avec un forfait découverte à 19,90 €. Numéricâble a prévu de contre attaquer cet été avec une offre à 9,90 € !

[Autopromotion] Le Conseil général des Deux-Sèvres quant à lui participe au financement des connexions à l'internet des familles de collégiens boursière jusqu'à 50% (délibération du 10 juillet 2009) [/autopromotion].

Bande son : Eau et Gaz

mardi 21 juillet 2009

Le Club des Incorrigibles Optimistes

Jean Michel Guenassia (Albin Michel)

Paris, 1959, Michel Marini vient de fêter ses douze ans. Les familles paternelles et maternelles sont réunies sous le même toit. Evénement rarissime quand on sait que tout oppose les Marini et les Delaunay.

Les origines bien sûr mais aussi les catégories sociales, les idées politiques et culturelles. Le petit Michel est scolarisé à Henri IV. Il n'est pas autorisé à accompagner son père à la fête de l'Huma, il pourrait mal tourner comme son frère Franck, communiste convaincu et pour une Algérie indépendante. 

En lecteur boulimique Michel peut heureusement s'extraire du carcan familial. Dans ses évasions, il est également aidé par le rock'n roll, la photographie qu'il pratique régulièrement et le babyfoot dont il est passé maître en fréquentant le Balto à Denfert après les cours ou parfois même pendant. C'est dans l'arrière salle de cette brasserie qu'il fera la connaissance de Sartre, Kessel et de nombreux réfugiés politiques hongrois, polonais, allemands ou soviétiques aux destins rocambolesques et souvent tragiques. Ces tranches de vies apportent un éclairage différent de l'Histoire, de la guerre froide ou des événements d'Algérie. Pour Michel, c'est l'odyssée de l'apprentissage de la vie entouré de ses copains de leurs idéaux et de leurs désillusions. 

Une fresque des années 60, haletante et superbement écrite. Un roman à découvrir dès sa sortie (le 19 août).

Bande son : Walking on the Moon !

mercredi 27 mai 2009

Julien Coupat libéré ?

Enfin ! Il semblerait que le présumé terroriste, révolutionnaire, arnacho autonome, grand méchant de la galaxie du cosmos soit en passe d'être libéré sous contrôle judiciaire strict. Cela vient tout juste d'être annoncé par Europe 1. Extrait :

Thierry Fragnoli, qui est chargé de l’enquête sur les sabotages de lignes SNCF en novembre 2008, va donc prendre jeudi l'ordonnance directe de remise en liberté, comme il en a le pouvoir. Quatre demandes avaient jusqu'ici été rejetées par les juges des libertés et, en appel, par la chambre de l'instruction de Paris.

Voilà un peu moins de 194 jours que j'attendais ce moment.
A lire également : l'entretien exclusif publié par le journal Le Monde dans son édition daté du 25 mai 2009.

Bande son : Sacco & Vanzetti

samedi 16 mai 2009

Jean Ziegler

C'est lors de mon retour de la préparation de la Bourse d'Echange Local du Sel niortais que j'ai entendu pour la première fois la voix si particulière de Jean Ziegler...
Il était l'invité du Zapping de France Inter pour présenter son dernier ouvrage La haine de l'occident. Ce suisse n'a pas la langue dans sa poche et ne connait pas la langue de bois. Je ne peux que vous recommander de ré-écouter l'émission ou de lire un de ses précédents ouvrages.
Bande son : Un enfant assis attend la pluie

mardi 5 mai 2009

Lecture et terrorisme

Parait qu'une bande de jeunes à Tarnac seraient des terroristes ! Pour vous faire votre opinion je vous suggère ce précédent article de votre serviteur, ce commentaire (de votre serviteur) sur un ouvrage qui fait parler de lui en ce moment, notamment à la radio (pas de votre serviteur, l'autopromotion çà va un temps) ce soir.
Bande son : Société tu m'auras pas

samedi 2 mai 2009

Le 1er mai à Niort en images

Suite à ce que j'avais évoqué dans ce précédent billet, j'ai participé au défilé du 1er mai avec ma compagne. Retour en quelques images :

DSCF8409.JPG DSCF8411.JPG DSCF8414.JPG DSCF8417.JPG
Sur la place de la  Brèche Ségolène Royal,
rue Ernest  Pérochon
Quai de la Préfecture

Bande son : Les mains d'or

vendredi 10 avril 2009

Je manifesterai

C'est décidé.
Le 1er mai je battrai le pavé. Seul, en famille ou avec des amis, qu'il pleuve ou qu'il vente. Je battrai le pavé.Image de William Hamon (aka Ewns)
  • Assez de ce monde qui s'enrichit en pillant les pays du Sud. Assez de ce monde qui assassine des enfants au nom de la rentabilité et de la prospérité économique. Un an après les émeutes de la faim, le problème reste entier.
  • Assez de ces firmes qui dictent leurs comportements aux gouvernements ou aux agriculteurs.
  • Assez des mascarades de nos députés. 36 seulement sur 577 ont voté (pour ou contre) le texte sur l'HADOPI. C'est ce qu'on appelle la représentativité ?
  • Assez de ces mensonges sur l'innocuité des champs électromagnétiques et notamment cette l'étude (réalisée en 2005 !) et publiée il y a quelques jours peu avant la table ronde sur les radiofréquences (ex-Grenelle des antennes)... Un hasard !?
  • Assez des coupes budgétaires dans l'éducation.
  • Assez d'aider les institutions financières ou les grandes entreprises dans la tourmente. Leur intérêt n'est plus n'est pas le nôtre.
  • Assez d'accuser les jeunes de ne plus rien respecter.
  • Assez d'emprisonner pour terrorisme (!) des soi-disant saboteurs de ligne TGV.
  • Assez de reconduire à la frontière une majorité de gens venu chercher un meilleur ici. 
  • Assez de ces mots instrumentalisés : centres de rétention (camps), mesures d'éloignement (expulsion)...
Assez de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Cà suffit.
Bande son : Où veux-tu que j'aille ?

samedi 28 mars 2009

La ronde des obstinés et les nouvelles formes de contestations pacifiques

Ce matin avant d'apporter notre char à bœuf polluant au contrôle technique, j'ai ouvert le poste de radio mécaniquement, comme d'accoutumé avant d'avaler mon petit déjeuner. J'apprécie moyennement Stéphane Paoli d'habitude, mais cette fois-ci j'ai tendu l'oreille vers 8h et quart pour comprendre ce qu'était cette ronde des obstinés, une sorte de contestation en cercle, sous la forme la plus pacifique qui soit. Un tourner ensemble pour ne pas mal tourner (Denis Guedj).

Cette intéressante interview du mathématicien à l'origine de cette déambulation s'est prolongée après la revue de presse avec un entretien de Roland Gori, auteur de La santé totalitaire. Essai sur la médicalisation de l’existence et initiateur de l'appel des appels. Il y est notamment question de réappropriation de l'espace public.

Des points de convergence pour échapper au déterminisme et se dégager des contraintes des marchés. Comme dans mon précédent billet... J'adhère !

A baladodiffuser ou à (ré)écouter, pendant 30 jours encore, sur la page de l'émission Le sept neuf du samedi.
Bande son : Turn ! Turn ! Turn !