Perspectives Niortaises

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - paysage

Fil des billets

jeudi 25 septembre 2008

Maisons à pans de bois

Je commence à avoir la nostalgie de ma région natale... Flammeküeche, streussel, les accents, ceux que nous avons quitté, la famille, les amis, le quotidien pourtant pas toujours rose, les lieux même les plus insignifiants font défauts. J'ai compensé comme j'ai pu en compulsant de "vieilles" (avant avril) photos... et puis une idée m'est venue !
Ici aussi, il existe des maisons à pans de bois, moins nombreuses qu'en Alsace, certes mais ces habitations n'ont rien à envier à leurs cousines alsaciennes qui ne connaissent pas encore les ravages des termites (merci le climat).
Voici donc un modeste comparatif photographique de l'habitat à pan de bois deux-sévriens et celui -peut-être plus connu- du patrimoine alsacien.
Ungersheim Hoenheim Rue Saint-Gelais, Niort Saint Loup sur Thouet Immeuble thouarsais
Pour les plus curieux, vous pouvez faire un tour sur un de mes anciens billets intitulé publications sur les maisons alsaciennes

vendredi 5 septembre 2008

L'usage du monde

Géographe de formation et lecteur régulier depuis quatre ans, j'ai couplé ces deux centres d'intérêts avec mes petites connaissances informatiques pour créer une carte interactive basée sur un roman, la deuxième du genre. La première carte basée sur l'histoire de Strasbourg au XIVème siècle avait été réalisée pendant l'hiver 2006-2007. Elle avait été longue et difficile à réaliser mais elle m'avait apporté beaucoup de satisfaction.

J'ai ré-édité cette opération cet été avec le roman de Nicolas Bouvier, L'usage du monde. La carte est plus légère en terme de chargement et le contenu plus dynamique puisque entièrement réalisée avec les fonctions de GoogleMaps accessibles à tous. La précédente carte avait été réalisée en tripatouillant du code.

Pas cette fois. Ce qui fait que la réalisation a été un peu plus rapide, quelques jours à la places de quelques mois... L'affichage en mode relief est intéressant, le roman faisant de temps en temps référence à la topographie (aux rampes) que la petite Fiat Topolino devait franchir.
L'activation des extras sur la carte permet d'enrichir le contenu des lieux traversés via les articles de l'encyclopédie Wikipédia ou les photographies géolocalisées des internautes.
Persépolis ou Kaboul méritent un petit détour.


Agrandir le plan

La carte et sa légende sont également disponibles sur ce blog que j'affectionne tout particulièrement.

lundi 30 juin 2008

On dirait le Sud

Ce dimanche, j'ai tenté une nouvelle aventure : me promener à bicyclette sur les bords de la Sèvre. Je m'attendais à retrouver un foule dense de promeneurs, de cyclistes, de badauds et de sportifs en empruntant la Coulée Verte de Niort à Magné. J'ai croisé finalement peu de monde. Ce n'est pas le canal de la Bruche... Et c'est autrement plus sinueux !
Les 18 kilomètres ont été très agréables et ne m'ont pas demandé beaucoup d'efforts malgré le petit vent. j'avais surtout l'impression d'être dans le Sud de la France entouré de bananiers, palmiers, pins et de soleil auxquels il faut ajouter ces tuiles arrondies typiques des régions méridionales.
Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre
Bande son : Le Sud

mardi 3 juin 2008

Samedi 30 mai : 3ème déménagement et découverte de Montaillon

Samedi dernier, j'ai aidé ma propriétaire, Colette, à effectuer le déménagement de Nadine, une amie. L'occasion pour moi de retrouver d'autres déménageurs issus du SEL Niortais, rencontré lors de la BEL du pain. Je n'en suis d'ailleurs toujours pas membre au grand dam de Colette.

des déménageurs
des déménageurs
sur le bord de la route
sur le bord de la route

En soirée, nous sommes allés chez d'autres amis du SEL (décidément) à Montaillon un magnifique petit village, historiquement protestant comme en attestent quelques sépultures.
Isabelle et sa famille nous ont fait découvrir les coteaux du Lambon, les jardins, la voie romaine, le four du village et de belles maisons... Bref, une sympathique petite promenade avant de nous restaurer.

Un puits communal
un puits communal
Avoine et coquelicot
avoine et coquelicot
Des tombes protestantes
des tombes protestantes

samedi 10 mai 2008

Contrastes et identités

De Strasbourg, je considérais les Deux-Sèvres comme un département commun, comme tant d'autres (!?) en France (j'ai changé d'avis depuis). Je m'imaginais que seules l'Alsace, la Bretagne et la Corse possédaient une identité régionale, voire départementale, marquée. J'étais à mille lieues de m'imaginer qu'un petit département rural de Poitou-Charentes pouvait regorger de tant de richesses.
La Rochelle et la facade océanique voilà ce que je trouvais singulier ! Mais quoi de plus normal lorsque l'on vit à l'opposé, à plus de 800 km de là ?

Carte des pays des Deux-SèvresC'est en sillonnant le département à la rencontre des animateurs multimédia des Plans Net que j'ai peu à peu découvert les pays que je traversais, la gâtine, le pays mellois, les bocages bressuirais, les fameux marais... Les marais sont d'ailleurs en voie disparition pour faire place à la culture du maïs. Là, au moins, je ne suis pas dépaysé. Le constat est identique en Alsace : la suprématie du maïs et la disparition de la diversité.

Bref, même si la monoculture gagne du terrain (maïs ou colza), le département peut s'enorgueillir d'une belle diversité de terroirs et de paysages préservés. J'aurai l'occasion d'y revenir.