Perspectives Niortaises

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - lecture

Fil des billets

samedi 6 février 2010

Photographie du jour

Lecture dans le Marais de l'écrit

Bande son : L'homme des marais

jeudi 4 février 2010

Carnets de campagne en Deux-Sèvres

Les Deux-Sèvres étaient à l'honneur ce 4 février 2010. En effet, vers midi et demi, Philippe Bertrand, animateur de la très bucolique émission radiophonique "Carnets de Campagne" sur France Inter recevait Stéphane Blanco, lucanophile qui développe et commercialise des cerfs-volants destinés au secours en mer et à la propulsion alternative en vue d'économiser de l'énergie. Stéphane Blanco est également scénariste BD du mellois dont le petit doigt d'une libraire me dit que j'entendrai à nouveau parler de lui dans peu de temps... Son interview était suivie de l'intervention d'Anne-Marie Carlier, gérante à Niort de la librairie des Halles, membre du réseau Initiales.

Il est également question de Cascadeur qui se produira à Frontenay Rohan Rohan le 6 février au cabaret le CRENAU (agitateur du marais). Une belle mise en perspective de quelques acteurs qui s'investissent et qui par leurs actions font bouger (et connaître) notre département. A découvrir écouter sans tarder.


Le jeu des 1000 euros qui suivait avait été enregistré à Lezay avec à son habitude une introduction pour présenter la ville d'accueil et les candidats...

Enfin, si vous n'êtes pas adeptes de la baladodiffusion ou de l'écoute en ligne calez vos transistors sur France Inter, vendredi 5 février et toute la semaine prochaine de 12h30 à 13h. Vous pourrez y entendre Bernard Arru, directeur de l'entreprise d'insertion Les Ateliers du Bocage avec lequels nous travaillons collaborons depuis quelques mois maintenant.
Les fréquences ? Par ici.

Bande son : Radio Ga Ga

jeudi 28 janvier 2010

La deuxième rentrée littéraire, janvier 2010

Pas si petite que cela la deuxième rentrée littéraire. Certes, elle n'est plus auréolée de prix prestigieux comme le Goncourt, le Renaudot ou le Nobel de littérature mais tout de même. 

C'est aujourd'hui que le 36è prix du Livre Inter vient d'être lancé. Aujourd'hui que le pantagruelique Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême a ouvert ses portes. C'est aussi ce jour que les apple addicts et journalistes se déversent en des torrents d'articles sur l'iPad, le nouveau joujou produit par Steve Jobs, présenté hier. 

Ce nouvel objet pourrait peut-être donner tout sa dimension au livre numérique. Je me rappelle avoir évoqué en juin 2007, en assistant à la première Bouquinosphère, que les ventes de livres électroniques et de leur supports qui y étaient en démonstration décolleraient quand des contenus audios et vidéos pourraient y être intégrés. 

C'est maintenant chose faite. Les paris sont ouverts ! Les standards fermés. Et les avis partagés ici et
Des sacrés copieurs quand même chez Apple : l'iPad existait déjà et leur librairie en ligne ressemble furieusement à un logiciel que les bibliophiles macophiles connaissent bien : Delicious Library (Bibliothèque Exquise). 

Pour en revenir à l'actualité littéraire, sachez également qu'il faudra compter dans les prochaines semaines avec le Grand prix RTL-Lire, le Prix du roman noir, le prix des Libraires et d'autres encores... 

Alors janvier 2010, petite rentrée ?

Bande son : Apple Bed

mardi 12 janvier 2010

Agenda littéraire et poésie

Voilà un outil qui me manque et pour lequel je me (re)mobiliserai bien... avec plus de temps. Bref, à défaut d'alimenter un agenda littéraire ou d'en proposer un pour les Deux-Sèvres, voici un rendez vous qui ne manquera pas d'intéresser les lecteurs que vous êtes :

une soirée poésie 
la première aura lieu ce vendredi 15 janvier 2010 à 20h30
au Foyer Jeunes Travailleurs de la Roulière (rue St Gelais) à Niort.

Cette soirée est totalement gratuite. Le but est de partager un moment de poésie (un peu comme ici) : vous pouvez apportez les livres de vos poètes préférés, y compris en langue étrangère. Il n'y a pas d'obligation de lecture, mais d'écoute. Les auteurs sont également bienvenus pour partager leurs poésies.
Source Sabine Br.

Bande son : La chanson de Prévert


jeudi 7 janvier 2010

Des livres électroniques en médiathèque

La ville d'Issy-les-Moulineaux innove et propose aux 13 000 lecteurs de ses médiathèques municipales d'emprunter des livres électroniques (des liseuses).
Le démarrage de l'expérimentation a commencé hier. 19 livres électroniques sont ainsi proposés au prêt au même titre que les autres documents. La différence est tout de même de taille puisque chaque eBook a été "chargé" de plus 200 livres oeuvres libre de droits, des classiques (Balzac, Flaubert....), du théatre, de la poésie et même des romans sentimentaux ! De quoi satisfaire les lecteurs les plus voraces... Et tant pis pour ceux qui préfèrent les essais, les ouvrages d'actualités ou les romans des rentrées littéraires.

Quatre modèles de livre électronique sont proposés, l'incontournable Kindle d'Amazon (qui ne serait pas si incontournable vu la polémique sur les chiffres annoncés par le premier librairie entrepôt culturel du net), un Sony et deux lecteurs de Bookeen (société française comme son nom l'indique).

Un livre numérique pour quoi faire ?

Le lecteur eBook est un outil conçu pour celui qui voyage beaucoup et qui en a assez de s'encombrer de toute une bibliothèque à chaque déplacement. Le lecteur eBook s'adresse aussi au lecteur versatile qui souhaite changer fréquemment de lectures [...] les personnes âgées pourraient être attirées par le livre numérique qui offre la possibilité de grossir les caractères.
Julien Loubière, via Actualitté

Livre électronique   Livre électronique

Le MOTif, observatoire du livre en Ile de France, est partenaire de cette expérience de prêt de lecteurs électroniques. Il se chargera d’analyser l’impact de l'expérimentation et accompagnera d’autres initiatives du même ordre. L’étude des usages qui sont faits de ce nouveau mode de lecture donnera lieu à une publication. A suivre donc.

Bande son : Lecture in torment

dimanche 3 janvier 2010

Chocolat

Si comme moi vous êtes un grand mordu de chocolat courrez écouter/baladodiffuser l'émission "Les ptits crumbles" pour vous mettre l'eau à la bouche. En cette année mondiale de la biodiversité, les invités de Marie-Pierre Planchon vous ferons partager leur amour des fèves de la galette des rois de cacao. Vous aurez même l'occasion de goûter du chocolat cru en direct. Un régal !

En lecteur compulsif et amateur dépendant des plaisirs chocolatés, il me faut également signaler l'ouvrage La fève de cacao paru aux Editions de l'Epure dont la collection "10 façons de préparer..." vient d'être proclamée : meilleure série de livres de cuisine de l'année 2009 en France !

Bande son : La rousse au chocolat

dimanche 16 août 2009

Le ciel de Bay City

Catherine Mavrikakis (Sabine Wespieser)

Sous le ciel mauve de Bay City, entre illusions et réalités héritées, une jeune américaine tente de reconstituer son histoire familiale troublée par l'antisémitisme. 

Sa mère et sa tante ont quitté le Vieux continent peu de temps après la guerre pour une nouvelle patrie pleine de promesses où tout semble neuf. Dans ce nouveau continent, recluses dans le mutisme, Denise et Babette essaient de se protéger et de protéger leurs proches. Elles taisent un passé trop difficile à partager.  

Amy, la fille de Babette, essaye tout de même de rassembler les fragments du puzzle historique maternel. Elle veut comprendre d'où lui viennent ses visions dont elle se serait bien passée. L'atmosphère de Bay City, polluée par les usines automobiles environnantes de Flint ou de Denver, ne va pas lui faciliter la tâche. C'est en devenant pilote de ligne qu'elle s'arrachera des pesanteurs réelles ou imaginées. S'envoler pour ne pas suffoquer. 

Bande son : Fly like an eagle

mercredi 5 août 2009

Les saisons de la solitude

Les saisons de la solitude

Through Black Spruce (titre original)
Joseph Boyden, traduction de Michel Lederer (Albin Michel)

Will habite à Moosonee, dans un coin paumé du Canada, à l'image du vieil homme. Dans le coma, allongé sur son lit d'hôpital son esprit Anishinabe s'en est allé pour nous emporter dans ses souvenirs du Grand Nord. Ses pensées croisent celle de sa nièce Annie qui le veille régulièrement. 

Au cours de ses visites elle lui confie ses secrets et notamment ses découvertes de la culture des blancs parqués dans les grandes métropoles septentrionales du continent américain. Elle espère sortir son oncle de sa léthargie en lui contant ses aventures à la recherche de sa soeur Susanne, disparue bien avant l'entrée de Will à l'hôpital.

Annie et Will entremêlent leur récit à la manière dont leur tribu embrasse la société urbaine, pour le meilleur et pour le pire. Le lecteur est tantôt plongé dans les immenses forêts au plus près de la vie sauvage, tantôt dans la jungle urbaine des cités les plus hypes de la planète. Deux mondes, deux pensées qui s'entrechoquent et s'interpénètrent. L'auteur évoque avec délicatesse l'intrusion de la modernité et ses effets déstructurants sur le long terme. Mais ce roman contemporain est avant tout un hymne à l'amour et à la vie sous toute ses formes. Les difficultés et les vicissitudes côtoient les plaisirs simples qui nous poussent chaque jour à poursuivre la route.
Un roman saisissant et émouvant. J'ai adoré !  

Bande son : The Rifle

lundi 27 juillet 2009

Lire pendant ses vacances

Des collectivités territoriales se bougent pour proposer des biblio-paillotes, des bibliothèques hors les murs, souvent sur la plage pour permettre aux vacanciers de bronzer intelligemment.

La formule est souvent intéressante et peu onéreuse, pour ne pas dire gratuite. Le Conseil général de Seine-Maritime avait ouvert le bal en 2006 en proposant son opération Lire à la plage. Cette opération est reconduite chaque été depuis et le service est maintenant associée à une  carte interactive pour trouver LA bonne plage. Le Conseil général de l'Hérault a créé ses biblio-paillotes l'an dernier dans le cadre de l'opération Lire à la mer et ce système fait des émules. La médiathèque de Châtelaillon-Plage en Charente-Maritime propose un Kiosque à la plage pour les estivants, également gratuit et attrayant ; revues, albums jeunesses, livres ados, romans, essais... et transats facultativement.

A quand pour le Cébron, le Lambon ou le Pré-Leroy ?

Bande son : Vamos a la playa

mardi 21 juillet 2009

Le Club des Incorrigibles Optimistes

Jean Michel Guenassia (Albin Michel)

Paris, 1959, Michel Marini vient de fêter ses douze ans. Les familles paternelles et maternelles sont réunies sous le même toit. Evénement rarissime quand on sait que tout oppose les Marini et les Delaunay.

Les origines bien sûr mais aussi les catégories sociales, les idées politiques et culturelles. Le petit Michel est scolarisé à Henri IV. Il n'est pas autorisé à accompagner son père à la fête de l'Huma, il pourrait mal tourner comme son frère Franck, communiste convaincu et pour une Algérie indépendante. 

En lecteur boulimique Michel peut heureusement s'extraire du carcan familial. Dans ses évasions, il est également aidé par le rock'n roll, la photographie qu'il pratique régulièrement et le babyfoot dont il est passé maître en fréquentant le Balto à Denfert après les cours ou parfois même pendant. C'est dans l'arrière salle de cette brasserie qu'il fera la connaissance de Sartre, Kessel et de nombreux réfugiés politiques hongrois, polonais, allemands ou soviétiques aux destins rocambolesques et souvent tragiques. Ces tranches de vies apportent un éclairage différent de l'Histoire, de la guerre froide ou des événements d'Algérie. Pour Michel, c'est l'odyssée de l'apprentissage de la vie entouré de ses copains de leurs idéaux et de leurs désillusions. 

Une fresque des années 60, haletante et superbement écrite. Un roman à découvrir dès sa sortie (le 19 août).

Bande son : Walking on the Moon !

samedi 18 juillet 2009

Une odyssée américaine

Une odyssée américaine
J'ai bien aimé le dernier ouvrage de Jim Harrison, Une odyssée américaine. Voici ce que j'en ai pensé sur notre bon vieux blog.
Bande son : America.

samedi 16 mai 2009

Jean Ziegler

C'est lors de mon retour de la préparation de la Bourse d'Echange Local du Sel niortais que j'ai entendu pour la première fois la voix si particulière de Jean Ziegler...
Il était l'invité du Zapping de France Inter pour présenter son dernier ouvrage La haine de l'occident. Ce suisse n'a pas la langue dans sa poche et ne connait pas la langue de bois. Je ne peux que vous recommander de ré-écouter l'émission ou de lire un de ses précédents ouvrages.
Bande son : Un enfant assis attend la pluie

mardi 5 mai 2009

Lecture et terrorisme

Parait qu'une bande de jeunes à Tarnac seraient des terroristes ! Pour vous faire votre opinion je vous suggère ce précédent article de votre serviteur, ce commentaire (de votre serviteur) sur un ouvrage qui fait parler de lui en ce moment, notamment à la radio (pas de votre serviteur, l'autopromotion çà va un temps) ce soir.
Bande son : Société tu m'auras pas

mercredi 8 avril 2009

Désert

Que lire quand le porte monnaie se retrouve vide et que la fin du mois n'est pas encore là ? Je dois dire que je me suis régulièrement posé la question pour faire des économies.
Aller à la bibliothèque municipale ? Chercher parmi les ouvrages endormis de nos étagères ; ceux jamais ouverts, faute d'envie ou de temps ? Solliciter un prêt (de livres bien entendu) auprès d'un(e) ami(e) ? C'est justement cette dernière hypothèse que j'ai retenue.

J'ai découvert Désert il y a quelques jours, suite à une discussion avec une collègue sur les écrivains voyageurs romans de voyage, nous avions évoqué LE roman de Nicolas Bouvier, de Sylvain Tesson (Petit traité sur l'immensité du monde) ou plus récent, La traversée du désert d'Isabelle Jarry (également prêté par ma collègue).

DésertJean Marie Gustave Le Clézio (NRF Gallimard)

Lalla habite une ville maritime nord africaine. Son quotidien d'adolescente est constellé de rêves, d'ailleurs, qui lui permettrait de s'extraire de sa Cité. Elle trompe l'ennui en effectuant de nombreuses promenades vers les pâturages ou les plages pour retrouver Naman, le vieux pêcheur ou Hartani, le berger.
Nour, un garçon d'une dizaine d'année, arpente le désert avec ses parents. Ils partent quotidiennement à la recherche d'eau et de vivres pour subsister. Il n'existe pas de lieux où ils pourraient s'établir ou à tout le moins se poser quelques temps. Les ressources sont rares, épuisées ou privées par les occidentaux qui raflent et déstructurent les sociétés autochtones en ce début de XXè siècle.
Ils détruisent les organisations séculaires et les mythes sacrés qui les sous-tendaient.

Avec la progression du roman la dimension onirique incarnée par Lalla et Nour s'évapore peu à peu à l'image de l'enfant devenant adulte. Les voyages forment-ils ou déforment-ils la jeunesse ?
Les parcours singuliers des deux protagonistes reposent sur une origine que le lecteur suppose commune, voire familiale (les hommes bleus) qui enveloppe le récit d'une brume de poésie dissipée peu à peu par les vents cartésiens des européens.
Subtil et universel. Merci Corinne.

Article publié initialement sur le blog de la librairie Caractères.
Bande son : A horse with no name.

mardi 31 mars 2009

La lecture apaise

Affiche du Printemps des Poètes 2009Marianne m'a transmis un excellent article concernant une recherche réaliseé par l'université de Sussex (localisation) sur la lecture et ses vertus apaisantes. L'étude nommée Losing yourself in a book is the ultimate relaxation affirme que lire permettrait de réduire de 68% le taux de stress et qu'un livre serait plus efficace que la marche ou la musique pour décompresser ! L'article en question sur Actualitté : Plus que la musique ou la marche, la lecture réduit le stress.

Voilà qui rejoint et vient conforter deux autres études que j'avais signalées en 2006 sur cet article (autopromotion) : la poésie à la place du Prozac.

Il est donc temps pour moi de passer à des lectures plus horizontales...
En ce moment ? L'Art difficile de ne presque rien faire de Denis Grozdanovitch.

Bande son : Rive Gauche

jeudi 19 mars 2009

Des projets en 2009

Il ne m'est pas facile de publier régulièrement des articles sur ce blog et ce n'est pas les idées qui manquent mais le temps. Les projets sont (trop) nombreux et à vouloir trop en faire... Bon je me connais suffisamment et je peux me disperser rapidement. Bref, ce blog en a quelque peu souffert et vous lecteurs aussi.

Alors pour vous donner quelques nouvelles voici les projets sur lesquels des idées et des actions sont en cours :

  • Etude et renouvellement du site internet du SEL niortais, association à laquelle j'ai adhéré depuis quelques mois.
  • Implication dans l'association des parents d'élèves Graines de Jules, actuellement plus virtuellement qu'autre chose, mais je ne désespère pas.
  • Membre du Conseil de Quartier de Niort-Centre (commission patrimoine et commission transport/piétonnisation). La participation se fait par intermittence, il m'est donc difficile m'engager pleinement (soupir). Pour mémoire à destination des non-niortais, ici la ville détient le record national de nombre de véhicules possédés par foyer : 2,3.
  • J'accorde également un temps important à la lecture avec une inclination pour les essais et les romans, si possibles historiques, géographiques ou qui relatent  la condition humaine et ses vicissitudes.
Professionnellement au Conseil Général des Deux-Sèvres et plus particulièrement autour du Projet Départemental (site internet à venir) :
  • Je prépare avec mes collègues l'opération 5000 micros (reconditionnés) pour participer à la lutte contre l'exclusion numérique.
  • Nous repensons les services rendus par les 31 espaces multimédia de la collectivité  en associant les autres réseaux d'accès aux techniques de l'information et de la communication.
  • Je collabore à la diffusion de logiciels libres dans l'administration départementale.
  • Avec le CDDP et le service informatique nous pensons les outils informatiques de demain des collégiens, des équipes pédagogiques et plus généralement de la communauté éducative.
  • Avec la BdDS nous réfléchissons à la mise en place d'un espace collaboratif pour relier les bibliothèques et les lecteurs.
  • La DDJS nous a sollicité pour enrichir une étude sur les outils d'informations utilisés en Deux-Sèvres par les jeunes publics.
  • Dans quelques jours nous accompagnerons le public autour de la mise en place du Revenu de Solidarité Active, avec l'ANSA et la CAF.
  • Et enfin, dernier sigle : RSA RSS. Parce qu'il me parait important de poursuivre la veille d'information. Malheureusement parfois jusqu'à l'overdose.
Les travaux avec la Région Poitou-Charentes, le dynamique CDT, certaines collectivités et associations pourront faire l'objet d'autres billets...
Des lectures m'attendent.
Help !
Bande son : Help is coming

lundi 22 décembre 2008

Une carotte, un oeuf et une tasse de café

Un billet au titre étrange pour réfléchir à sa façon d'appréhender la vie. Alors plutôt carotte, œuf ou café ? Lisez la suite de cet article (librement copié du blog de Marianne) pour laisser votre réponse dans les commentaires.

Une jeune femme visite sa mère et lui parle de sa vie et comment elle a de la difficulté à passer à travers chaque journée. Elle ne sait pas comment elle va s'en sortir et elle envisage d'abandonner. Elle est tellement fatiguée de se battre continuellement. Elle a l'impression que lorsqu'un problème est résolu, un nouveau se présente..

Cafetière Bialetti © Erik Mallinson, Sa mère l'amène à la cuisine.  Elle remplit trois casseroles d'eau et les place sur les ronds du poêle à feu élevé.  L'eau se met à bouillir rapidement.  Dans la première casserole, la mère ajoute des carottes.  Elle met des oeufs dans la deuxième casserole, et dans la troisième, elle met des grains de café moulu.  Elle laisse reposer et bouillir, sans dire un mot.

Au bout de 20 minutes, elle ferme le feu.  Elle égoutte les carottes et les place dans un bol.  Elle sort les œufs et les met dans un bol.  Finalement, elle vide le café dans un bol.  Se tournant vers sa fille, elle demande : 'Dis-moi ce que tu vois?'

Lire la suite...

vendredi 5 septembre 2008

L'usage du monde

Géographe de formation et lecteur régulier depuis quatre ans, j'ai couplé ces deux centres d'intérêts avec mes petites connaissances informatiques pour créer une carte interactive basée sur un roman, la deuxième du genre. La première carte basée sur l'histoire de Strasbourg au XIVème siècle avait été réalisée pendant l'hiver 2006-2007. Elle avait été longue et difficile à réaliser mais elle m'avait apporté beaucoup de satisfaction.

J'ai ré-édité cette opération cet été avec le roman de Nicolas Bouvier, L'usage du monde. La carte est plus légère en terme de chargement et le contenu plus dynamique puisque entièrement réalisée avec les fonctions de GoogleMaps accessibles à tous. La précédente carte avait été réalisée en tripatouillant du code.

Pas cette fois. Ce qui fait que la réalisation a été un peu plus rapide, quelques jours à la places de quelques mois... L'affichage en mode relief est intéressant, le roman faisant de temps en temps référence à la topographie (aux rampes) que la petite Fiat Topolino devait franchir.
L'activation des extras sur la carte permet d'enrichir le contenu des lieux traversés via les articles de l'encyclopédie Wikipédia ou les photographies géolocalisées des internautes.
Persépolis ou Kaboul méritent un petit détour.


Agrandir le plan

La carte et sa légende sont également disponibles sur ce blog que j'affectionne tout particulièrement.

jeudi 19 juin 2008

Le paysan du Tao

J'ai appris l'histoire du "Paysan du Tao", par cœur, en une seule fois, il y a dix ans environ, peu de temps après la dissolution de l'Assemblée Nationale. C'était un matin, avant de prendre mon travail. Il était 8h30 et j'écoutais la revue de presse matinale de France Inter. L'histoire du fermier taoïste m'avait interpellé dès les premières phrases, elle s'adressait à Jacques Chirac. Je l'ai écouté attentivement pour m'en souvenir et la restituer oralement (ce que j'ai pu faire à plusieurs reprises me permettant de bien conserver le texte en mémoire).

Je n'ai donc pas eu de difficulté à la retrouver sur l'internet, il y a deux jours, pour la partager aussi par écrit.

Ce court récit nous enseigne que quoi qu'il nous arrive nous ne pouvons savoir si l'événement est de nature positive ou négative. Les apparences sont trompeuses et la mécanique des événements complexe. Cela nous enseigne surtout que rien n'est tout blanc ou tout noir.

L'intégralité du texte (5 minutes de lecture) est disponible sur le blog de M. Applefish.
Si vous êtes courageux et/ou si vous apprenez le Mandarin, je vous conseille cette page internet qui s'appuie sur le Paysan du Tao pour comprendre quelques idéogrammes. C'est très didactique et légèrement différent de la version de M. Applefish.

La mécanique du cœur

La mécanique du cœurLa mécanique du cœur, c'est le nom du dernier ouvrage du chanteur des Dionysos, Mathias Malzieu. C'est un livre qui peut être accompagné de l'album audio éponyme, même si le texte se suffit largement à lui même.

J'ai commenté ce magnifique conte il y quelques jours. A voir sur le blog de la librairie que ma compagne a fermé ce printemps : Caractères.
Bande son : La mécanique du cœur

- page 2 de 3 -