Perspectives Niortaises

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Niort

Fil des billets

mercredi 28 avril 2010

TIC en 79 : dans la presse et tout autour

Vous l'attendiez ?... Non ? Eh bien voici une modeste revue de presse sur les TIC en Deux-Sèvres : 

Photo de l'inauguration 5000 micros à Rabelais
Bande son : College grounds

lundi 26 avril 2010

Donner envie

Le plaisir de la lecture... Pas facile à transmettre à ses enfants hypnotisés (comme leurs parents) par la magie des écrans ; télévision, ordinateur, console de jeux, téléphone portable, GPS, baladeur vidéo-mp3, e-book... Il est temps de passer au slow media, de déconnecter, de prendre le temps pour contempler, imaginer, s'évader sans bouger. Stop à l'ivresse de la vitesse !

Actuallité propose quelques conseils pour permettre aux enfants de retrouver le plaisir de lire. C'est basique, voire simpliste, mais surtout plein de bon sens et apparemment efficace. 
Autre solution très personnelle : déambuler par ici le 12 juin pour le plaisir de se laisser emporter par une musique, un dessin, un parfum, une couleur, un trait.
J'aime ! (pas Facebook).

Bande son : A l'envers, à l'endroit

mercredi 31 mars 2010

Fièvre numérique à Niort

Niort a connu une (petite) poussée de fièvre numérique samedi 26 et dimanche 27 mars 2010. Pour ceux qui suivent mes gazouillis sur Twitter depuis quelques jours ce n'est pas une surprise (cf. tweet du 22 mars). La Nouvelle République avait dressé le portrait de ces intéressants événements dans son édition du lundi. En voici les pdf :

Tout pour nous inoculer le virus addictis digitalis... D'autres symptômes sont à venir cette semaine.
Bande son : Je suis malade

lundi 22 mars 2010

C'est le Printemps !

Le Printemps n'est pas passé inaperçu ces derniers jours, températures en hausses, terrasses bondées et une profusion de manifestations en veux-tu, en voilà : 

En tant que niortais, j'essaierai de participer aux puces informatiques (comme l'an passé) et à la réflexion sur "les rites de passage et les nouvelles technologies" pour tenter de comprendre les (nouveaux) rapports enfants-TIC-parents (à ce sujet voir également l'article de la NR du 18 mars 2010).

Bande son : You can never hold back spring

vendredi 12 février 2010

Rue du Bio à Niort

Il existe à Niort une rue Bio, où trois enseignes revendiquent la vente de produits issus de l'agriculture biologique. En voici la preuve en image :

Boucherie bio Epicerie bio Restauration rapide bio

Il y manque encore un bar Bio, à vins, à thé, à jus de fruits (déjà proposé par le restaurant "Au fil des saisons") ou simplement à eaux pour combler mes appétits liquides.

Bande son : Mes parents sont bio (Pascal Parisot, album Les pieds dans le plat)

jeudi 4 février 2010

Carnets de campagne en Deux-Sèvres

Les Deux-Sèvres étaient à l'honneur ce 4 février 2010. En effet, vers midi et demi, Philippe Bertrand, animateur de la très bucolique émission radiophonique "Carnets de Campagne" sur France Inter recevait Stéphane Blanco, lucanophile qui développe et commercialise des cerfs-volants destinés au secours en mer et à la propulsion alternative en vue d'économiser de l'énergie. Stéphane Blanco est également scénariste BD du mellois dont le petit doigt d'une libraire me dit que j'entendrai à nouveau parler de lui dans peu de temps... Son interview était suivie de l'intervention d'Anne-Marie Carlier, gérante à Niort de la librairie des Halles, membre du réseau Initiales.

Il est également question de Cascadeur qui se produira à Frontenay Rohan Rohan le 6 février au cabaret le CRENAU (agitateur du marais). Une belle mise en perspective de quelques acteurs qui s'investissent et qui par leurs actions font bouger (et connaître) notre département. A découvrir écouter sans tarder.


Le jeu des 1000 euros qui suivait avait été enregistré à Lezay avec à son habitude une introduction pour présenter la ville d'accueil et les candidats...

Enfin, si vous n'êtes pas adeptes de la baladodiffusion ou de l'écoute en ligne calez vos transistors sur France Inter, vendredi 5 février et toute la semaine prochaine de 12h30 à 13h. Vous pourrez y entendre Bernard Arru, directeur de l'entreprise d'insertion Les Ateliers du Bocage avec lequels nous travaillons collaborons depuis quelques mois maintenant.
Les fréquences ? Par ici.

Bande son : Radio Ga Ga

mardi 19 janvier 2010

Flashback spatial

Nous venons de tirer le rideau sur 2009. Année importante pour ma famille et moi, année du changement et de l'adaptation à notre nouveau milieu de vie. Nous appréhendons aujourd'hui de bien meilleure façon notre environnement spatial. Les réalités géographiques des Deux-Sèvres et des régions environnantes ont pris corps dans nos esprits et nous permettent de dresser trois petits constats pour le site et la situation de Niort :

Le site :
  • La piétonnisation du centre de Niort, entrée en vigueur le 27 janvier 2009 après l'expérimentation des samedis piétons, s'est faite dans la douleur... pour les commerçants et surtout les accrocs de la voiture (ils sont nombreux à Niort). La mort du centre ville a été annoncée par les plus pessimistes mais c'était sans compter les vélorutionnaires qui par leur mobilisation ont démontré qu'il existait d'autres façons de se déplacer. La révolution des mentalités est en marche ! Si seulement il pouvait en être autant du Plan de circulation à vélo... Dommage que la Brèche ne soit pas (encore) à la hauteur de ces changements. Son statut de place Napoléon III plaide pour une efficace restauration (et pas une rénovation). Vivement 2012.
     
La situation :
  • Difficile de revenir à Niort en soirée par le train... Le Grand Pavois ou les Francos c'est en voiture si vous n'avez pas d'hébergement sur place ! Pas de trains spéciaux, même en plein cœur de la saison :( Le rail ? C'est toujours avant 20h si vous partez de La Rochelle.
    Le train toujours :  absence d'une dorsale ferroviaire Nord-Sud pour relier Melle à Thouars. La solution de rechange est proposée par le RDS mais gare aux temps de trajet et aux (prévisions de) chutes de neige qui stoppent toute les activités.
    Pour terminer sur une note ferroviaire plus optimiste, Paris est à 2h20 et Strasbourg à environ 5h de Niort et à des tarifs très attractifs malgré l'augmentation du 1er janvier 2010 et les récentes annonces de suppression de lignes. Bref pour faire des économies, pensez (si vous le pouvez) à réserver deux-trois mois à l'avance.
  • Enfin pour ceux qui ont une petite empreinte carbone, les aéroports de Poitiers, Tours, La Rochelle, Nantes, Limoges, Angoulême sont relativement accessibles pour courir le vaste monde quelques villes d'Europe, même si, là aussi, il y a des économies dans l'air.

Bande son : Train in Vain

lundi 11 janvier 2010

Gastronomie en Deux-Sèvres

Au carrefour de La Rochelle et ses Francofolies, son Grand Pavois ;
de la Vendée et son Puy du Fou, son Vendée Globe ; de la Vienne et son Futuroscope ; de la Charente et son Cognac, son festival d'Angoulême se trouve un endroit discret où il fait bon se restaurer.

Pour en avoir le coeur Net, foncez déguster une des meilleures Escapades de Jean-Luc Petitrenaud à Niort et ses environs.

Après un passage remarqué au 10è Carrefour des Métiers de Bouche vous découvrirez les Halles et son magnifique marché... Voir le documentaire en ligne (soyez patient, la vidéo nécessite une bonne connexion à l'internet). Rien de tel pour aiguiser votre appétit.

Et si -comme moi- le virtuel ne suffit pas à apaiser vos sens, quittez Niort et rendez-vous, tôt ou tard, au Chapeau Rouge à Saint-Loup-Lamairé !

Magnifique glycine à St Loup
Terrasse du Chapeau Rouge Jardin du Chapeau Rouge
Billet inspiré par Jean Louis Gay
Bande son : Sur une nappe de restaurant

jeudi 27 août 2009

Niort investit avec Google !

Un pied de la piétonnisationLa ville a-t-elle décidé de numériser ses fonds documentaires à l'image de la BNF ? Non, pas vraiment... Surtout quand on connaît la qualité du fond de sa médiathèque principale et le rythme des acquisitions. Cécile a déjà fait le tour des albums de sa tranche d'âge... 

Pour promouvoir la piétonnisation instaurée le 27 juin dernier, la ville de Niort innove en proposant de découvrir sur son site une carte interactive avec plus de 100 itinéraires alternatifs en centre ville.  Il s'agit en fait d'une utilisation intelligente de Google Maps adaptée au besoin très local de trouver des substituts de déplacement dans cette agglomération qui je le rappelle est la capitale du nombre de véhicule par foyer en France. 

Bande son : Deux pieds

mercredi 22 juillet 2009

Dans ma rue..

... nous avons trouvé il y a quelques jours un eMac G4 abandonné près des poubelles avec deux ou trois autres machines, des PC :( . 

Pas de système d'exploitation, pas de souris, pas de clavier, mais un écran et un disque dur qui semblait fonctionnel. Un peu de nettoyage, un peu d'huile de coude pour installer Ubuntu, un clavier et une souris plus tard (merci eBay), nous voilà en possession d'un deuxième Mac plus puissant que notre petit dernier ! Je n'ai par exemple plus besoin du graveur de DVD que j'avais acheté 25 € aux puces informatiques de Niort le 14 juin. 

Puces informatiques de Niort Démarrage d'Ubuntu Vue d'ensemble de l'eMac

Voilà qui nous permettra de ne plus nous battre pour relever nos messages ou produire pour nos blogs !

Bande son : Dreams

dimanche 21 juin 2009

La vélorution niortaise en images

Affiche SNOB 20 juin 2009C'était hier, nous étions une quarantaine au départ du stade Espinassou à rejoindre la place de la Brèche et l'Hôtel de Ville aux côtés d'autres cyclistes venus des autres quartiers de la ville. Une petite démonstration de force (pas moins de 450 participants) qui rappelle que les vélos peuvent avoir toute leur place en ville dans la capitale du nombre de véhicules par foyer.
 
Occupation de la place de la Brèche rue Ricard En tandem Vélo avec assistance électrique

Les carillons, sonnettes et avertisseurs en tout genre n'ont pas eu besoin du SNOB pour se faire entendre, même si ce dernier fêtait ses 15 ans !

Cotons-tiges
les cotons-tiges du SNOB

Bande son : Bicycle Race

samedi 23 mai 2009

Des poulets au Pilori

Non ce n'est pas une plaisanterie ! 511 poulets ont investi le Pilori de Niort pour démarrer la nouvelle saison culturelle de cette belle bâtisse. Des petits morceaux d'étain regroupés en scène de vie évoquant : la naissance, la petite enfance, sur le chemin de l’école, la récrée, la vie a plein bouillon, quelques ratages, l’armée, la télé, la plage, l’élevage au naturel... tout y passe !

Nous avons assisté avec nos enfants au finissage de l'exposition. L'événement -l'histoire de Moniseur P.- était assuré par la compagnie des Vernisseurs. Joyeux, décalé et déjanté.

Les autres expositions d'arts visuels à venir sont sur le site de la Ville enfin dotée d'un service de la Culture... Il faut dire que Niort était, jusqu'à très récemment, l'une des rares villes (de plus de 60 000 habitants) à ne pas avoir de service Culturel ! Ce qui n'empêchait pas la ville d'avoir une offre abondante et... méconnue.

Nos prochains rendez-vous ? Les boîtes à bouquins et le Le Très grand conseil mondial des clowns (ne surtout pas manquer leur arrivée par les airs, place Chanzy, le 5 juin à 21h)

Bande son : Poulet N728120 .

samedi 2 mai 2009

Le 1er mai à Niort en images

Suite à ce que j'avais évoqué dans ce précédent billet, j'ai participé au défilé du 1er mai avec ma compagne. Retour en quelques images :

DSCF8409.JPG DSCF8411.JPG DSCF8414.JPG DSCF8417.JPG
Sur la place de la  Brèche Ségolène Royal,
rue Ernest  Pérochon
Quai de la Préfecture

Bande son : Les mains d'or

vendredi 19 décembre 2008

Nuit niortaise

Que se passe t-il ? Des lutins escaladent les façades des immeubles qui donnent sur la Brèche.

Illuminations de la rue Ricard

Un lutin sur une facade 1 pppp Un lutin sur une facade 3
Les enfants ont apprécié... les courses après les figures comme les lutins mais surtout le Père Noël ou plus encore les cadeaux.

jeudi 6 novembre 2008

Enrichissement photographique

Le temps hémophile coule et voilà déjà plus de trois semaines que je n'ai pas laissé de trace électronique de mon existence !
Beaucoup de lectures (j'y reviendrai), quelques vacances ponctuées de découvertes en famille et surtout pas mal de travail (si, vraiment).
C'est avec un billet bref et facile (quelques photos et le tour est joué) que je me remets à la production de contenu. Voici donc la poursuite de mon exploration photographique Art Nouveau de la ville de Niort avec des émaux et de magnifiques bâtisses.
77 avenue de Paris A l'angle de la rue V. Hugo et St. Jean Emaux des Bains-Douches de la rue Basse Détail de l'immeuble de Georges Lasseron

Notons que les plus beaux immeubles niortais sont l'œuvre de Georges Lasseron (1844-1932), architecte municipal de 1883 à 1914. Nous lui devons: le Grand Café, la Caisse d'Epargne, la Ménagère, les Bains-Douches et le magnifique Hôtel de Ville, entres autres réalisations.
Hôtel de Ville de Niort Hôtel de Ville de Niort Hôtel de Ville de Niort

D'autres photographies du patrimoine immobilier niortais du début du XXème siècle sont disponibles dans la galerie photo.

Bande son : C"est déjà çà

jeudi 16 octobre 2008

Si loin et si proche

Banc niortais

L'Alsace est partout (cf. mon billet sur les maisons à pans de bois) !
Non je ne suis pas chauvin. Nostalgique peut-être...

Mais que voulez vous ? Un des principaux bâtiments du Conseil Général des Deux-Sèvres a pour adresse la rue Alsace-Lorraine... qui donne sur la place de... Strasbourg.
Je parcours ces lieux quotidiennement pour rejoindre mon travail.

Dernière trouvaille en date, des bancs de Kogenheim qui truffent (généreusement) le jardin des plantes et les bords de Sèvre.

Bande son : Paradoxal Système.

samedi 13 septembre 2008

Niort, j'adore !

Cet été, la Ville de Niort a expérimenté les "Samedi piétons" dans les artères commerçantes du centre-ville, habituellement accessibles aux voitures.
Une initiative heureuse pour les riverains et quelques commerces comme le galerie de la montée du Pilori qui sort ses toiles par beau temps. D'autres commerçants sont plus dubitatifs et attendent le bilan pour se prononcer sur la piétonnisation de l'hypercentre toute l'année. L'opération "Samedi piétons" s'arrêtera fin du mois... pour peut-être reprendre dès janvier 2009.

La montée du Pilori Angle de la rue Ricard et de la place de la Brèche Rue Victor Hugo La rue Victor Hugo sans autos Dragon de la rue Ricard

Voilà qui permet de se ré-approprier l'espace public, à vélo, à pied, en poussette ou à cheval avec l'hippomobile municipale. C'est également l'occasion de lever la tête et d'admirer quelques façades Art Nouveau, le Jugendstil d'ici.

DSCF6403.JPG

mardi 26 août 2008

Reprise ! Le jeudi c'est permis.

FangaCe n'est pas encore la rentrée, mais l'été indien est déjà là. Après une période estivale automnale, voilà que le soleil et la chaleur (!) arrivent avec septembre. Moment choisi pour profiter des dernières animations proposées par la Ville de Niort. J'avais déjà abordé les apéros volubiles (soyez au rendez-vous de ce vendredi !) voici donc maintenant les Jeudis de Niort.


Mas BajoTous les jours de Jupiter de juillet et d'août sont prétextes à des concerts gratuits sur le parvis du CAC. Les soirées sont longues pour le plus grand bonheur des mélomanes et la diversité étonnante : funk, folk songs, afro beat, chanson française, salsa, reggae roots, blues, rock festif, groove, swing... Le site de la ville de Niort est heureusement bien fait et offre quelques repères pour comprendre cette jungle musicale. Il propose ainsi des mini-biographies et des liens vers les pages internet des artistes qui permettent l'écoute en ligne de quelques unes de leurs compositions. Pour préparer votre soirée du 28 août, vous savez ce qu'il vous reste à faire.
Le 21 Mas Bajo (salsa) et Fanga (afro beat) avaient rythmé la soirée.

lundi 30 juin 2008

On dirait le Sud

Ce dimanche, j'ai tenté une nouvelle aventure : me promener à bicyclette sur les bords de la Sèvre. Je m'attendais à retrouver un foule dense de promeneurs, de cyclistes, de badauds et de sportifs en empruntant la Coulée Verte de Niort à Magné. J'ai croisé finalement peu de monde. Ce n'est pas le canal de la Bruche... Et c'est autrement plus sinueux !
Les 18 kilomètres ont été très agréables et ne m'ont pas demandé beaucoup d'efforts malgré le petit vent. j'avais surtout l'impression d'être dans le Sud de la France entouré de bananiers, palmiers, pins et de soleil auxquels il faut ajouter ces tuiles arrondies typiques des régions méridionales.
Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre
Bande son : Le Sud

vendredi 27 juin 2008

Apéros volubiles

Affiche Apéros volubilesEn cherchant à diner ce soir, j'ai quelque peu flâné à vélo à la recherche d'un restaurant d'un bon rapport qualité-prix. Il m'a donc fallu éviter la sempiternelle place de la Brèche et ses brasseries, certes bon marchées mais souvent encombrées.

J'ai poursuivi ma route sur la rive droite de la Sèvre, non loin de la maison des parents de Colette (ma propriétaire).. et je suis "tombé" sur une rue barré à la circulation, joyeuse et animée, toutes terrasses dehors... La rue Baugier avait des airs de fêtes.

C'était, en fait, la soirée apéro volubile, proposée par la municipalité et la compagnie Volubilis. Une sorte de CREP local en plus institutionnalisé et plus artistique.

J'ai manqué la performance et l'apéro mais pas l'ambiance. Je me suis rattrapé en me posant à l'Esterel pour y savourer quelques noix de Saint-Jacques poêlées, accompagnées de foie gras aux figues confites et d'un Haut Médoc. Un véritable délice. J'y retournerai avec Nat !

- page 2 de 3 -