A l'occasion de l'ouverture de l'exposition Hopper au Grand Palais à Paris le 10 octobre 2012, le journal Libération a illustré ses articles en remplaçant les images par des reproductions du peintre américain, le samedi 6. 

Nighthawks Hopper

Amoureux des toiles de Hopper, de leurs couleurs froides, des ces fenêtres ouvertes sur le monde et du sentiment de solitude qui s'en dégage je partage ici quelques ressources glanées sur l'internet pour vous donner envie de mieux connaître ce peintre réaliste, isolé entre Pop Art et Expressionisme Abstrait. 

Par les média : Un blockbuster qui interpelle un journaliste du Figaro : "Edward Hopper est-il surexposé ?". Sans conteste.

Et pour aller encore plus loin et vous faire plaisir ! Bande son : America