En ces temps de dégustation de galettes, des lobbies particuliers mènent une lutte fratricide pour imposer leur gâteau au reste du monde. Actuellement ce sont les bretons et les alsaciens qui tiennent la corde.

Non, ce ne sont pas les corporations régionales de pâtissiers qui se battent pour vanter les mérites du Kouign-Amann ou du Kouglof. Ce sont des gens comme vous et moi, peut-être un peu geek (mais pas que) qui souhaitent imposer le nom de leur pâtisserie préférée à la prochaine version du système d'exploitation mobile open-source : Androïd.

Chaque nouvelle mouture porte, en effet, un nom (en anglais le plus souvent) de dessert : Donut, Eclair, Froyo, Gingerbread... pour en citer quelques uns. Le dernier en date ? Ice Cream Sandwich. Le prochain ? Jelly Bean.
Le suivant ? Si vous avez bien suivi, il commencera par la lettre "k" puisque les noms de codes se succèdent selon une logique alphabétique.
Ils sont comme çà les programmeurs, de grands enfants.

Et donc bretons et alsaciens sont sur les rangs sur Facebook, Google+ et consorts.

Bande son : iRobot