J'en ai assez de dépendre d'une seule et même firme pour tout ce que je fais sur l'internet. Google est en train de devenir LE web. Tout passe par Google et quelques sociétés (Facebook, Twitter...), il y a de moins en moins de place pour les solutions alternatives.

Aujourd'hui ma messagerie est Google, mes agendas sont Google, mes cartes sont Google, ma recherche d'information est Google, mon réseau social est Google, mon espace collaboratif est Google, ma veille d'info est Google, mes photos sont (Google-)Picasa, et bientôt ma musique sera aussi Google...  Fichtre !

Et je me suis limité : mes vidéos, mon navigateur, mon blog, mon système d'exploitation auraient aussi pu être Google. Il ne me manquerait plus qu'un téléphone portable sous Androïd.
De quoi donner le vertige et renforcer le sentiment de surveillance permanent.

Je suis devenu complètement dépendant de ce qui était à l'origine un simple moteur de recherche...
Pourquoi ? Parce que les services de Google sont extrêmement bien faits, complémentaires sans en avoir l'air, libres, gratuits, respectueux des standards ouverts et surtout évolutifs. Google améliore sans cesse les produits mis à disposition des internautes. Derniers exemples en date ?

C'est un collègue (Alain) qui m'a fait prendre conscience de l'omnipotence de la société de Mountain View. Lors d'une sensibilisation à la messagerie électronique, ses stagiaires ont créé des comptes gmail qui ont pu rapatrier automatiquement tous ses contacts téléphoniques sans son accord (lors de la demande de confirmation d'activation par SMS) !

La popularisation du stockage et de la sauvegarde des données sur des serveurs dédiés/sécurisés aggravent encore un peu plus la perte de maîtrise de nos informations personnelles. Suis-je encore propriétaire des données envoyées dans le cloud ?

Il existe des solutions pour s'affranchir de la suprématie Google, mais elles demandent des efforts,. Elle sont souvent moins performantes, moins faciles à utiliser, moins compatibles entre elles, avec des fonctionnalités réduites.
Je pense  à Openstreetmap, Diaspora, Framapad pour les gratuites... iCloud, Office365 pour les payantes les plus connues.

Google excelle là où sont les besoins :

  • le partage des informations entre internautes,
  • le partage des informations entre applications,
  • le paramétrage public/privé de ces partages,
  • la réactivité et l'évolution des services (ajouts de fonctionnalités, nouvelles compatibilités...)
  • sans oublier les énormes capacités de stockage.

La liberté virtuelle a un prix qu'il faut être prêt à payer.

Bande son : Jailhouse rock