Voilà, je viens de terminer mon premier livre électronique. Il s'agit de l'Ami Fritz que j'avais téléchargé (gratuitement et légalement, svp) sur la Bibliothèque électronique du Québec et que j'ai chargé sur un iPod Touch dernière génération (4G).

Eh bien, je ne suis pas mécontent du résultat !

Certes il n'a pas toujours été facile de tenir ce petit objet (le lecteur électronique, donc), trop fin et pas assez lourd pour le manipuler sans précaution. Parfois stressant !

Un livre est plus facile à prendre en main et ne craint pas la chute, ou si peu. Il est souvent plus épais et plus lourd ce qui l'avantage. Pour une fois que ces caractéristiques traqués par les magazines féminins peuvent être valorisés, je ne m'en prive pas.

Par contre niveau encombrement le livre électronique a été idéal. Avec ses dimensions de guêpe 90 x 60 x 90 cm 111 x 59 x 7 mm et son poids réduit (100 g) il s'est montré plus discret que mon Moleksine. J'avais pourtant 5 livres en poche. De quoi patienter lors des temps d'attentes (programmés ou non).
Dans la salle d'attente de l'ostéopathe, à la table d'un café en attendant une connaissance, mal accompagné... je me suis senti moins seul. Un bon livre est un bon ami (Jacques Henri Bernardin De Saint-Pierre).

Au-delà des aspects physionomiques liés à l'appareil, je n'ai pas eu de difficultés de lecture ; le contraste est modifiable, la taille des caractères et la police peuvent être changées, l'orientation en portrait ou paysage également. Je n'ai pas testé la lecture en plein soleil, c'était un peu difficile en cette saison.
L'écran retina (le nec plus ultra d'Apple) est agréable mais n'égalerait pas le papier électronique.

Le format du livre électronique :
Le livre électronique que j'avais téléchargé était au format ePub, sans DRM, c'est à dire sans verrou électronique m'empêchant de le prêter ou de le diffuser. J'avais eu le choix entre ce format adapté aux liseuses et un format plus classique "pdf" qui ne permet pas toutes les manipulations citées dans le paragraphe précédent.

Les autres fonctionnalités des livres numériques :
Comme dans tout ouvrage, j'ai pu laisser des marques pages là où je le souhaitais. Les emplacements des signets étaient horodatés et me permettaient donc d'évaluer ma progression de lecture (pas très utile dans mon cas je le reconnais).
Lorsque mon appareil s'éteignait seul (en cas d'inactivité ou de batterie faible) la dernière page lue était conservée.
Lire sur l'iPod Touch m'a permis de rester connecté en lisant et donc de faire des recherches sur des cartes et l'internet.
D'autres fonctions comme copier, rechercher, annoter ou surligner sont également disponibles pour chaque mot ou groupes de mots.
Evidemment, les possibilités offertes ici sont entièrement dépendantes de l'application utilisée pour lire les livres électroniques, iBooks dans le cas présent, et du format de fichier utilisé.
Bibliothèque électronique
Orientation portrait
Zoom, modif des caractères...
Retina
Format ePub
Un signet
Des signets
Fonctionnalités

Pour aller plus loin :

Bande son : Attention futur