Le Strasbourg à Strasbourg, place de la GareHeureux hasard ce week-end. Une fois de plus mes activité ont rejoint l'actualité :

  • Il y a quelques jours nous avions cuit notre pain sans savoir que c'était la Saint-Honoré,
  • J'avais commenté l'Empire de la Honte peu de temps avant le sommet de la FAO. L'ouvrage avait été acheté chez Marie fin février.
  • Et avant hier j'ai emporté mon vélo, Le Strasbourg, en train (j'avais réservé le billet il y a quelques mois) alors que c'était la fête du vélo, à Niort comme ailleurs.
L'inconscient fonctionne à plein et a du passer le grand braquet !
Bande son : A bicyclette