Perspectives Niortaises

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Découverte

Fil des billets

lundi 11 janvier 2010

Gastronomie en Deux-Sèvres

Au carrefour de La Rochelle et ses Francofolies, son Grand Pavois ;
de la Vendée et son Puy du Fou, son Vendée Globe ; de la Vienne et son Futuroscope ; de la Charente et son Cognac, son festival d'Angoulême se trouve un endroit discret où il fait bon se restaurer.

Pour en avoir le coeur Net, foncez déguster une des meilleures Escapades de Jean-Luc Petitrenaud à Niort et ses environs.

Après un passage remarqué au 10è Carrefour des Métiers de Bouche vous découvrirez les Halles et son magnifique marché... Voir le documentaire en ligne (soyez patient, la vidéo nécessite une bonne connexion à l'internet). Rien de tel pour aiguiser votre appétit.

Et si -comme moi- le virtuel ne suffit pas à apaiser vos sens, quittez Niort et rendez-vous, tôt ou tard, au Chapeau Rouge à Saint-Loup-Lamairé !

Magnifique glycine à St Loup
Terrasse du Chapeau Rouge Jardin du Chapeau Rouge
Billet inspiré par Jean Louis Gay
Bande son : Sur une nappe de restaurant

dimanche 3 janvier 2010

Chocolat

Si comme moi vous êtes un grand mordu de chocolat courrez écouter/baladodiffuser l'émission "Les ptits crumbles" pour vous mettre l'eau à la bouche. En cette année mondiale de la biodiversité, les invités de Marie-Pierre Planchon vous ferons partager leur amour des fèves de la galette des rois de cacao. Vous aurez même l'occasion de goûter du chocolat cru en direct. Un régal !

En lecteur compulsif et amateur dépendant des plaisirs chocolatés, il me faut également signaler l'ouvrage La fève de cacao paru aux Editions de l'Epure dont la collection "10 façons de préparer..." vient d'être proclamée : meilleure série de livres de cuisine de l'année 2009 en France !

Bande son : La rousse au chocolat

jeudi 27 août 2009

Niort investit avec Google !

Un pied de la piétonnisationLa ville a-t-elle décidé de numériser ses fonds documentaires à l'image de la BNF ? Non, pas vraiment... Surtout quand on connaît la qualité du fond de sa médiathèque principale et le rythme des acquisitions. Cécile a déjà fait le tour des albums de sa tranche d'âge... 

Pour promouvoir la piétonnisation instaurée le 27 juin dernier, la ville de Niort innove en proposant de découvrir sur son site une carte interactive avec plus de 100 itinéraires alternatifs en centre ville.  Il s'agit en fait d'une utilisation intelligente de Google Maps adaptée au besoin très local de trouver des substituts de déplacement dans cette agglomération qui je le rappelle est la capitale du nombre de véhicule par foyer en France. 

Bande son : Deux pieds

lundi 10 août 2009

Baisse de la TVA dans la restauration

Vous ne avez pas où manger ? Moi si. Suivez le guide grâce à cette excellente initiative du CDT 17. Dommage que les concepteurs de ce site ne soient pas allés au bout de la logique en proposant une carte interactive. 

A propos, si vous avez une liste pour les Deux-Sèvres je suis preneur.

Bande son : Les vacances au bord de la mer

mercredi 22 juillet 2009

Dans ma rue..

... nous avons trouvé il y a quelques jours un eMac G4 abandonné près des poubelles avec deux ou trois autres machines, des PC :( . 

Pas de système d'exploitation, pas de souris, pas de clavier, mais un écran et un disque dur qui semblait fonctionnel. Un peu de nettoyage, un peu d'huile de coude pour installer Ubuntu, un clavier et une souris plus tard (merci eBay), nous voilà en possession d'un deuxième Mac plus puissant que notre petit dernier ! Je n'ai par exemple plus besoin du graveur de DVD que j'avais acheté 25 € aux puces informatiques de Niort le 14 juin. 

Puces informatiques de Niort Démarrage d'Ubuntu Vue d'ensemble de l'eMac

Voilà qui nous permettra de ne plus nous battre pour relever nos messages ou produire pour nos blogs !

Bande son : Dreams

mercredi 15 juillet 2009

Grippe party !

Après une période relativement longue d'abstention de publication, me revoilà avec un article sur un sujet qui m'a interpellé aujourd'hui. 

De quoi s'agit-il ? D'un phénomène qui se répand dans les pays anglo-saxons : les flu-parties (les soirées grippes). Le Monde en a fait sa Une reléguant les festivités du 14 juillet au second plan. 

Le principe de ces soirées est assez simple et se rapproche du dîner de cons, en plus sympa. Lors d'une soirée plusieurs personnes se retrouvent en présence d'un ou plusieurs porteurs du virus de la grippe A et s'exposent ainsi volontairement (assez près SVP) afin de contracter la maladie et fabriquer les défenses immunitaires adéquates. L'idée est donc de se protéger et de se préparer tant que la souche du virus n'est pas très virulente pour éviter la forme la plus active du virus promise pour l'automne et l'hiver dans notre hémisphère. 

Attention tout de même ce genre de fêtes est à éviter si vous êtes de constitution fragile ! Les médecins déconseillent ces pratiques qui pourraient faire plus de mal (aux labos pharmaceutiques ?) que de bien. Les avantages de l'exposition sont pourtant réels :

"Ceux qui auront attrapé tôt la grippe A auront plusieurs avantages : ils seront en quelque sorte vaccinés avant les autres.
Qui plus est, s'ils font une grippe avec des complications [..], peut-être vaut-il mieux que cela se produise au moment où les hôpitaux ne sont pas engorgés."

(Le directeur de l'Ecole des hautes études en santé publique,
également épidémiologiste)

 

L'article nous apprend également que trois pays ont informé l'OMS de l'apparition de cas de virus de la grippe A résistants à l'antiviral Tamiflu...
De notre côté, nous renforcerons nos organismes avec des granules homéopathiques Influenzinum 9CH comme chaque automne.
Bande son : Medicine

jeudi 30 avril 2009

La nouvelle grippe

Exit la grippe aviaire, depuis quelques jours heures voici la nouvelle grippe qu'il ne faut pas appeler mexicaine ou porcine pour éviter toute stigmatisation aux conséquences économiques indéterminées.
Pourquoi cette tempête médiatique ? Il parait que la souche est moins virulente que la grippe espagnole de 1918 et que l'été bloque la progression du virus.
Une carte interactive (et mise à jour) des cas possibles, avérés ou réfutés est disponible sur Google Maps.

Sale temps pour l'industrie du tourisme et beau fixe pour les laboratoires !
Bande son : La chanson du pharmacien
[Ajout du 2 mai 2009 : il convient désormais de nommer cette grippe la grippe A.
A quand la prochaine dénomination ?]

vendredi 17 avril 2009

Crisis ? What Crisis ? Des solutions pour la crise.

Pour échapper à la crise ou à tout le moins pour la comprendre il existe des solutions ! Brève revue de quelques idées glanées çà et là :
  • Aujourd'hui, le quotidien Libération y va également de son couplet en se livrant au jeu des sept familles d'entreprises qui poursuivent leur développement malgré la crise. Sept stratégies, toutes gagnantes. Voilà enfin un papier positif qui nous sort de l'ordinaire et des macabres décomptes.

  • Pour le particulier les solutions sont multiples ; le moment est venu de (re)penser ses achats, de devenir consomm'acteur ou, plus encore, objecteur de croissance (décroissant serait devenu obsolète).
    La simplicité volontaire
    , l'adhésion à un SEL, le covoiturage, l'autopartage, l'autopromotion (baügruppe), l'autoconstrution (castors) mériteraient également quelques réflexions pour limiter ses dépenses sa dépendance financière et réapprendre le vivre ensemble. A vous de jouer !
Bande son : Ma petite entreprise

lundi 13 avril 2009

Changement d'ambiance

Ce lundi de Pâques, nous avons profité des rayons de soleil pour fouler la plage de Vert-Bois de l'île d'Oléron. Pour ne pas finir dans les bouchons en fin d'après midi (un grand classique), nous avons opté pour un diner à Saint-Pierre dans un restaurant près de la place du marché et d'une boutique de poésie !

L'aile ou la cuisse que le enfants ont vu pour la première fois dimanche soir, nous a donné des idées Ducheminesque pour ce billet, co-rédigé avec Cécile !


Le Changement d'Ambiance propose une carte simple et délicieuse, à l'image du restaurant tenu par un savoyard. De la bonne cuisine, un accueil chaleureux, une ambiance originale et sans prétention. Les plats sont servis sur des 33 tours que Pierre a découvert pour l'occasion ; la souplesse du vinyl, sa couleur noire et sa double face. Inévitablement, du chocolat a parsemé les sillons d'un Polydor, de Rod Stewart et des Gypsy Kings.

Nous avons prévu d'y retourner avant le rush des vacanciers pour vous en rapporter des photos (et surtout nous faire plaisir)...
Bande son : Wind of Change

samedi 28 mars 2009

La ronde des obstinés et les nouvelles formes de contestations pacifiques

Ce matin avant d'apporter notre char à bœuf polluant au contrôle technique, j'ai ouvert le poste de radio mécaniquement, comme d'accoutumé avant d'avaler mon petit déjeuner. J'apprécie moyennement Stéphane Paoli d'habitude, mais cette fois-ci j'ai tendu l'oreille vers 8h et quart pour comprendre ce qu'était cette ronde des obstinés, une sorte de contestation en cercle, sous la forme la plus pacifique qui soit. Un tourner ensemble pour ne pas mal tourner (Denis Guedj).

Cette intéressante interview du mathématicien à l'origine de cette déambulation s'est prolongée après la revue de presse avec un entretien de Roland Gori, auteur de La santé totalitaire. Essai sur la médicalisation de l’existence et initiateur de l'appel des appels. Il y est notamment question de réappropriation de l'espace public.

Des points de convergence pour échapper au déterminisme et se dégager des contraintes des marchés. Comme dans mon précédent billet... J'adhère !

A baladodiffuser ou à (ré)écouter, pendant 30 jours encore, sur la page de l'émission Le sept neuf du samedi.
Bande son : Turn ! Turn ! Turn !

samedi 15 novembre 2008

Où sont passés les poissons ?

A Niort nous avons la chance d'avoir des poissonniers, des vrais, pas seulement ceux que l'on retrouve dans des supermarchés. Promenez-vous dans les Halles en semaine, allez leur demander conseil. Vous participerez ainsi au maintien des commerces de proximité (d'ailleurs pas forcément plus chers) et au maintien de professions de plus en plus fragilisées (mareyeurs, pêcheurs...).

A Strasbourg, il ne reste qu'une poissonnerie pour 400 000 âmes (en dehors de celles des marchés ou des grandes surfaces) : Les Gourmets de l'Océan... Les habitants de l'Ouest de la France ignorent leurs richesses. 

Bon, nous n'avons pas encore appris à préparer ou à accommoder le poisson (les enfants font un peu la tête), ni à faire la distinction entre les différents types d'huîtres (fines de claire, spéciales de claire...).  Les conseils sont donc les bienvenus, nous voulons tout tester y compris les anguilles de la Sèvre, s'il en reste suffisamment pour qu'il y ait un renouvellement naturel. Pour cette raison, nous éviterons donc le thon rouge, en voie de disparition.

Bande son : La maman des poissons

jeudi 6 novembre 2008

Enrichissement photographique

Le temps hémophile coule et voilà déjà plus de trois semaines que je n'ai pas laissé de trace électronique de mon existence !
Beaucoup de lectures (j'y reviendrai), quelques vacances ponctuées de découvertes en famille et surtout pas mal de travail (si, vraiment).
C'est avec un billet bref et facile (quelques photos et le tour est joué) que je me remets à la production de contenu. Voici donc la poursuite de mon exploration photographique Art Nouveau de la ville de Niort avec des émaux et de magnifiques bâtisses.
77 avenue de Paris A l'angle de la rue V. Hugo et St. Jean Emaux des Bains-Douches de la rue Basse Détail de l'immeuble de Georges Lasseron

Notons que les plus beaux immeubles niortais sont l'œuvre de Georges Lasseron (1844-1932), architecte municipal de 1883 à 1914. Nous lui devons: le Grand Café, la Caisse d'Epargne, la Ménagère, les Bains-Douches et le magnifique Hôtel de Ville, entres autres réalisations.
Hôtel de Ville de Niort Hôtel de Ville de Niort Hôtel de Ville de Niort

D'autres photographies du patrimoine immobilier niortais du début du XXème siècle sont disponibles dans la galerie photo.

Bande son : C"est déjà çà

jeudi 16 octobre 2008

Si loin et si proche

Banc niortais

L'Alsace est partout (cf. mon billet sur les maisons à pans de bois) !
Non je ne suis pas chauvin. Nostalgique peut-être...

Mais que voulez vous ? Un des principaux bâtiments du Conseil Général des Deux-Sèvres a pour adresse la rue Alsace-Lorraine... qui donne sur la place de... Strasbourg.
Je parcours ces lieux quotidiennement pour rejoindre mon travail.

Dernière trouvaille en date, des bancs de Kogenheim qui truffent (généreusement) le jardin des plantes et les bords de Sèvre.

Bande son : Paradoxal Système.

samedi 13 septembre 2008

Niort, j'adore !

Cet été, la Ville de Niort a expérimenté les "Samedi piétons" dans les artères commerçantes du centre-ville, habituellement accessibles aux voitures.
Une initiative heureuse pour les riverains et quelques commerces comme le galerie de la montée du Pilori qui sort ses toiles par beau temps. D'autres commerçants sont plus dubitatifs et attendent le bilan pour se prononcer sur la piétonnisation de l'hypercentre toute l'année. L'opération "Samedi piétons" s'arrêtera fin du mois... pour peut-être reprendre dès janvier 2009.

La montée du Pilori Angle de la rue Ricard et de la place de la Brèche Rue Victor Hugo La rue Victor Hugo sans autos Dragon de la rue Ricard

Voilà qui permet de se ré-approprier l'espace public, à vélo, à pied, en poussette ou à cheval avec l'hippomobile municipale. C'est également l'occasion de lever la tête et d'admirer quelques façades Art Nouveau, le Jugendstil d'ici.

DSCF6403.JPG

jeudi 24 juillet 2008

Les frites, bordel !

Petite pause pendant le déménagement... J'en profite pour réécouter en boucle Thomas Dutronc que j'ai eu la joie d'entendre le 14 juillet lors des Francos. Je connaissais déjà J'aime plus Paris et depuis j'ai découvert un petit bijou : Les frites, bordel ! Un magnifique pied de nez à la société actuelle mêlé à un brin de mélancolie.

Je n'ai malheureusement pas retrouvé l'atmosphère du concert truffée d'improvisations politiquement incorrectes qui ont fait vibrer le public lors de cette chanson. Un moment magique.

Photos à venir ! A découvrir sur le photoblog.

La grande scène vers 22h La tour de la Chaîne Dutronc en action Apothéose

lundi 30 juin 2008

On dirait le Sud

Ce dimanche, j'ai tenté une nouvelle aventure : me promener à bicyclette sur les bords de la Sèvre. Je m'attendais à retrouver un foule dense de promeneurs, de cyclistes, de badauds et de sportifs en empruntant la Coulée Verte de Niort à Magné. J'ai croisé finalement peu de monde. Ce n'est pas le canal de la Bruche... Et c'est autrement plus sinueux !
Les 18 kilomètres ont été très agréables et ne m'ont pas demandé beaucoup d'efforts malgré le petit vent. j'avais surtout l'impression d'être dans le Sud de la France entouré de bananiers, palmiers, pins et de soleil auxquels il faut ajouter ces tuiles arrondies typiques des régions méridionales.
Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre Agrandir l'image dans une nouvelle fenêtre
Bande son : Le Sud

vendredi 27 juin 2008

Escapade et retrouvailles à La Rochelle

Edith Farine, une ancienne collègue strasbourgeoise (du temps où l'accès à la connaissance pour tous était une priorité) s'est rendue à La Rochelle ces derniers jours pour participer au marché du film documentaire qui s'y tenait.

Elle y représentait sa société de production : Faîtes un voeu.

Nous avons remonté le temps "Au Terroir" dans la rue des arcades dans le prolongement de la Cour des Dames. La lumière, l'insouciance apparente des gens, les odeurs de poissons grillés... c'était déjà les vacances. On s'est promis de se retrouver cet été à Niort.

En images :

Les arcades
Les arcades
La terrasse du Terroir
La terrasse du Terroir
Une église
Une église
Tour Saint-Nicolas
Tour Saint-Nicolas

mercredi 25 juin 2008

Go West !

Après mon article sur les billets de train à 15 € pour venir dans l'Ouest de la France, j'ai appris hier que Les Sables d'Olonne offraient un plein (de carburant) aux vacanciers ! Voilà qui va doper un peu plus l'attrait de l'Ouest.

Extrait de l'article du 23 juin 2008 de Localtis :

La hausse du prix de l'essence donne des idées aux acteurs du tourisme. La mairie et l'office du tourisme des Sables d'Olonne (Vendée, 15.500 habitants) viennent ainsi de prendre une initiative pour le moins originale afin d'assurer un bon démarrage de la saison touristique. Depuis le 22 juin et jusqu'au 8 juillet, l'office de tourisme propose en effet aux vacanciers séjournant au mois quatre nuits (petits déjeuners inclus) dans un hôtel ou autre hébergement à caractère marchand de la ville de rembourser leur plein d'essence, dans la limite de 70 euros. Depuis l'annonce de cette mesure, l'office du tourisme affirme être débordé par les appels de touristes intéressés. [...]

L'artémis sur la plage des Sables d'Olonne

Avec un investissement limité, l'impact médiatique est en revanche assuré. La ville des Sables d'Olonne est d'ailleurs coutumière du fait. Lors de la tempête qui a balayé toute l'Europe les 8 et 9 mars derniers, un cargo de 90 mètres de long s'était échoué sur la plage de la ville et y était demeuré une dizaine de jours avant d'être désenchoué à grand peine. L'office du tourisme avait aussitôt saisi l'occasion pour lancer une campagne de publicité en faveur de la cité, photo du cargo échoué à l'appui et accroche en rapport : "Les Sables d'Olonne, quand vous y aurez goûté, vous ne voudrez plus les quitter". L'initiative avait alors déjà valu à la ville de nombreuses retombées dans les médias.

Photo Graeme Villeret
Bande son : Cargo, La fin du pétrole et Essence ordinaire

mardi 17 juin 2008

Des billets de TGV à 15 euros

Si vous souhaitez rejoindre l'Ouest de la France cet été, il est temps pour vous de réserver vos billets de trains. La SNCF propose des billets anniversaires, un an après la mise en place de la ligne TGV-Est, au prix de 15 euros.

TGV en gare de NiortA partir du 10 juin, TGV proposera pendant 15 jours, 100 000 billets à 15 € pour des voyages à réaliser entre le 15 juin et le 15 août 2008. Cette promotion concerne toutes les destinations desservies par le TGV-Est.

Attention tout de même la réservation se fait en agence ou par téléphone (3635). Par l'internet cela m'a été impossible. Et autant ajouter qu'il faut être un peu souple sur les dates ou les horaires, mais à ce tarif là il ne faut pas trop en demander. Bons voyages !
Bande son : Long train running

mercredi 11 juin 2008

A contre courant au Bistrot de l'éclusier

Le moulin du milieuJe poursuis les découvertes et les rencontres. Avant hier soir, c'était au Bistrot de l'éclusier (sur l'ilot Saint-Jean) à Niort que j'ai assisté à la projection d'A contre courant (Against the stream), un documentaire musical, une croisière Jazz-Manouche qui remonte le cours du Danube.

Avec des musiciens visiblement heureux et passionnés jouant de toute sortes d'instruments ; des cailloux, des flaques d'eau, une pelle et balayette dans les cuisines du bateau mais aussi des instruments plus classiques et plein d'autres dont je ne connais pas le nom qui ressemble là à une viole, ici à un piano ou un xylo... Dépaysant et envoutant.




L'église Saint-André, depuis l'ilot Saint-JeanUne rencontre musicale au fil de l'eau.
Jean-Claude, je ne peux que te le conseiller si tu ne l'as pas encore vu. Against the stream de Zlatina Rousseva par Good and Bad News Productions.

Bande son : http://www.danubemusicfestival.com/site/

- page 2 de 3 -